Benzema revient à temps

  • A
  • A
Benzema revient à temps
Partagez sur :

A trois jours de la réception de Barcelone pour le clasico, Karim Benzema devrait s'offrir un galop d'essai sur la pelouse de Tottenham, lors du quart de finale retour de Ligue des champions. Blessé le 29 mars en bleu face à la Croatie, le Français doit vite confirmer ses prestations d'avant la trêve internationale, et pour cause: Adebayor a inscrit un doublé à l'aller face à Tottenham et Higuain est déjà revenu de blessure.

A trois jours de la réception de Barcelone pour le clasico, Karim Benzema devrait s'offrir un galop d'essai sur la pelouse de Tottenham, lors du quart de finale retour de Ligue des champions. Blessé le 29 mars en bleu face à la Croatie, le Français doit vite confirmer ses prestations d'avant la trêve internationale, et pour cause: Adebayor a inscrit un doublé à l'aller face à Tottenham et Higuain est déjà revenu de blessure. Les absents ont toujours tort. Et décidément, la vie de Karim Benzema à la pointe de l'attaque du Real ne sera jamais un long fleuve tranquille. Blessé à la cuisse gauche lors du match amical entre la France et la Croatie le 29 mars, l'ancien Lyonnais a observé des tribunes le large succès des Madrilènes face à Tottenham (4-0), lors du quart de finale aller de Ligue des champions mardi dernier. Emmanuel Adebayor a inscrit les deux premiers buts, deux réalisations qui comptent beaucoup et ont permis au Togolais d'opérer un retour en grâce. Dans le même temps, Gonzalo Higuain est revenu de blessure, remis de son hernie discale beaucoup plus tôt que prévu. Terriblement régulier avant la trêve internationale, Benzema ne peut donc pas se reposer sur ses lauriers. Le premier match du Real sans lui, mais aussi sans Ronaldo, avait fait beaucoup de mal au Real, battu à la surprise générale à domicile face à Gijon (0-1). Mais la semaine dernière, avec Tottenham et un déplacement bien négocié à Bilbao (3-0), les Merengue ont repris des couleurs. Seul point positif pour le cas personnel de Benzema: Higuain n'a pas marqué, ni en Ligue des champions, ni au pays Basque. Difficile de déterminer lequel des trois, entre Benzema, Higuain et Adebayor, est aujourd'hui en pole position. Mais le Français conserve probablement une longueur d'avance, au regard de ses dernières prestations avant sa blessure. Les compliments de Victor Valdés La justification d'Aitor Karanka (adjoint de José Mourinho) sur le site du club quant à l'absence de Benzema, avant le match face à Bilbao, abonde également dans son sens: "Il récupère bien, et pour ne pas freiner cette évolution, nous préférons ne pas prendre de risque, afin qu'il puisse être à son maximum à son retour." A White Hart Lane, pour la manche retour de Ligue des champions face à Tottenham, Benzema reviendra justement à point nommé. Lors d'un match qui ne revêt quasiment plus aucun enjeu - à moins d'une historique catastrophe pour le Real - le buteur des Bleus peut s'offrir un retour en douceur avant l'immense échéance de samedi: le clasico face au Barça, à Santiago-Bernabeu. Titularisé lors de la mémorable claque reçue au match aller (0-5), l'enfant de Bron aura l'occasion de prendre sa revanche sur l'histoire. Une histoire récente, certes, puisque le 29 novembre reste une date relativement proche, mais une histoire qui avait fait terriblement mal au Real et plus particulièrement à Karim Benzema, presque au plus bas de sa relation avec Mourinho à ce moment-là. Depuis, le Français a grandi. Les propos d'Iker Casillas, interrogé samedi sur le site de Bwin, le prouvent: "Il travaille bien et s'implique beaucoup plus avec l'équipe. Karim est sur la bonne voie et avec son talent et sa jeunesse, c'est sûr que les gens vont être contents de lui." Plus représentatif encore, l'éloge d'un gardien adverse, et pas n'importe lequel: celui de Victor Valdés, dans les colonnes d'El Pais. "C'est un des joueurs avec la meilleure précision que j'aie jamais vu. Benzema est vraiment imprévisible." Un peu d'intox avant le clasico ? Peut-être, mais pas seulement.