Benzema rejoint les Bleus plus tôt

  • A
  • A
Benzema rejoint les Bleus plus tôt
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Libéré plus tôt que prévu par le Real Madrid, Benzema a rejoint les Bleus à Clairefontaine, lundi.

Dispensé de Coupe du Roi par le Real Madrid, Karim Benzema a été autorisé à rejoindre l'équipe de France à Clairefontaine plus tôt que prévu, lundi. Une bonne nouvelle pour Raymond Domenech qui doit préparer au mieux les barrages face à l'Eire, les 14 et 18 novembre. De son côté, Lassana Diarra n'a pas été libéré par le club madrilène.Le Real a coupé la poire en deux ! Alors que le club madrilène tente mardi soir de retourner une situation fort compromise après sa défaite 4-0 à l'aller face à la modeste formation d'Alcorcon en 16e de finale aller de la Coupe du Roi, il a accepté de laisser à la disposition de l'équipe de France Karim Benzema, tout en retenant à Madrid Lassana Diarra, qui débutera sans doute la rencontre à Santiago-Bernabeu. "Il va arriver dans la soirée", a ainsi confié François Manardo, porte-parole de la Fédération française de football lundi après-midi (FFF).Le coach chilien du Real, Manuel Pellegrini, a confirmé l'information sur le site Internet du club, estimant que Karim Benzema avait besoin de repos après un mois d'octobre chargé. Du coup, c'est avec un effectif quasiment au complet que Raymond Domenech attaque en ce début de semaine la préparation pour le barrage aller-retour face à la République d'Irlande, à l'exception peut-être d'Abou Diaby, touché avec Arsenal et qui est venu faire constater sa blessure par le staff médical des Bleus lundi (une communication est attendue sur son cas) et donc d'un Lassana Diarra pas forcément ravi d'être contraint à jouer mardi en Coupe. "Personnellement, en une semaine, j'ai disputé trois rencontres et arrive la Coupe, mardi. C'est sûr, ça va être un peu juste, mais nous sommes professionnels. A nous de savoir gérer", a confié l'intéressé dans les colonnes de L'Equipe."Lass" aura (peut-être) un regret de plus: il ne sera pas de la soirée inaugurale de ce stage qui voit les 23 Bleus, après un rassemblement devant le siège de la FFF dans le 15e arrondissement de Paris, se diriger vers le Palais Omnisports de Paris-Bercy pour assister à la deuxième journée du Masters 1000 parisien avec notamment à l'affiche peut-être le dernier match de la carrière de Marat Safin, opposé au Français Thierry Ascione... Celui-ci parviendra-t-il à lancer par une victoire la semaine des Bleus ?