Benzema, ni l'Albanie ni la Bosnie !

  • A
  • A
Benzema, ni l'Albanie ni la Bosnie !
Partagez sur :

C'est confirmé ! Touché la semaine dernière en Ligue des champions à l'occasion du match du Real face à l'Ajax Amsterdam (3-0), Karim Benzema ne jouera ni contre l'Albanie ni contre la Bosnie lors des derniers matches du groupe D pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2012. Laurent Blanc a confirmé l'information lundi à Clairefontaine et n'a pas encore décidé s'il faisait appel à un remplaçant...

C'est confirmé ! Touché la semaine dernière en Ligue des champions à l'occasion du match du Real face à l'Ajax Amsterdam (3-0), Karim Benzema ne jouera ni contre l'Albanie ni contre la Bosnie lors des derniers matches du groupe D pour le compte des éliminatoires de l'Euro 2012. Laurent Blanc a confirmé l'information lundi à Clairefontaine et n'a pas encore décidé s'il faisait appel à un remplaçant... L'équipe de France va savoir. Savoir quoi ? Si elle est «Benzema dépendante». Pour la première fois depuis le début de la campagne éliminatoire de l'Euro 2012, c'est sans son attaquant vedette, auteur de 13 buts en 40 sélections (dont 5 depuis que Laurent Blanc a pris les commandes des Bleus), que la sélection nationale s'apprête à disputer deux rencontres capitales pour son avenir proche face à l'Albanie vendredi 7 et la Bosnie mardi 11 octobre au Stade de France. Touché aux adducteurs en Ligue des champions face à l'Ajax, Benzema avait dû faire l'impasse sur le déplacement du Real sur la pelouse de l'Espanyol dimanche, José Mourinho ayant laissé entendre en fin de semaine dernière que l'indisponibilité de l'attaquant tricolore pourrait durer au-delà: "Il pourrait même manquer le prochain choc face au Betis (le 15 octobre, ndlr). Néanmoins, c'est mieux que cette blessure arrive maintenant, en pleine trêve internationale qu'à un autre moment". Laurent Blanc n'est sans doute pas du même avis, il s'est en tout cas rendu compte de ses propres yeux lundi à Clairefontaine que le technicien portugais n'avait pas prononcé ces paroles en l'air, puisqu'il a confirmé le forfait de Benzema, venu faire constater sa blessure dans les Yvelines, pour le double rendez-vous du Stade de France. Le diagnostic ? "Claquage aux adducteurs", a indiqué le sélectionneur qui a ajouté que l'intéressé en avait pour "quinze jours d'arrêt" et allait rentrer aussitôt à Madrid. En revanche, Laurent Blanc n'a pas encore pris de décision concernant un éventuel remplaçant, le sélectionneur attendant d'en savoir plus sur l'état des différents blessés (Franck Ribéry, Eric Abidal, Laurent Koscielny et Blaise Matuidi) pour décider d'appeler, ou non, un ou des renforts. Les trois premiers ont pratiqué lundi des examens avec le staff médical des Bleus, dont les résultats devraient être connus et communiqués dans la soirée, Matuidi sera de son côté fixé mardi. En attendant, Laurent Blanc sait d'ores et déjà qu'il devra se pencher sur le nom de l'attaquant qu'il alignera en pointe vendredi face à l'Albanie, le «Président», qui a réfuté une quelconque «Benzema dépendance», n'ayant pas divulgué lundi le fond de la pensée: On a beaucoup de solutions pour le (Benzema) remplacer, on a matière à faire une bonne équipe avec ce que l'on a." A savoir Kevin Gameiro, Bafétimbi Gomis et Loïc Rémy qui devraient se disputer la place laissée vacante par le Madrilène. Laurent Blanc a quatre jours pour trancher la question...