Benzema ne rate pas ça

  • A
  • A
Benzema ne rate pas ça
Partagez sur :

Ça s'appelle saisir sa chance ! Titularisé mardi soir pour la deuxième fois cette saison en Ligue des champions, Karim Benzema a marqué son premier but de la saison en C1, un but qui a mis le Real madrid sur les rails d'un large succès 4-0 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam. Cette performance lui permettra-t-elle de convaincre José Mourinho en vue du premier Clasico de la saison au Camp Nou lundi prochain ? Pas si sûr...

Ça s'appelle saisir sa chance ! Titularisé mardi soir pour la deuxième fois cette saison en Ligue des champions, Karim Benzema a marqué son premier but de la saison en C1, un but qui a mis le Real madrid sur les rails d'un large succès 4-0 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam. Cette performance lui permettra-t-elle de convaincre José Mourinho en vue du premier Clasico de la saison au Camp Nou lundi prochain ? Pas si sûr... "Je commence à jouer de plus en plus, mais je ne me prends pas la tête là-dessus, je connais mes capacités, je sais que je vais percer au Real Madrid. Pour l'instant, je suis remplaçant, mais je commence à jouer de plus en plus, à moi de me battre pour gagner ma place". Ainsi parlait, il y a une semaine dans les sous-sols de Wembley, Karim Benzema à la sortie d'un Angleterre-France (1-2) qu'il avait éclaboussé de son talent, avec à la clé son troisième but en autant de matches avec les Bleus. Une performance qui n'avait sans doute pas échappé à José Mourinho, l'entraîneur du Real, même si ce dernier n'avait cependant pas jugé bon de l'aligner d'entrée samedi dernier lors de la 12e journée de Liga face à l'Athletic Bilbao (5-1). Mais le Portugais avait promis de lui offrir cette place de titulaire tant convoitée ce mardi en Ligue des champions à l'occasion du déplacement à Amsterdam d'une équipe madrilène d'ores et déjà qualifiée pour les huitièmes de finale. Une rencontre certes pour «du beurre» au niveau de l'enjeu, mais que le Real n'a nullement galvaudée, en s'imposant 4-0 face à une formation néerlandaise qui aura vécu une soirée cauchemardesque. Et c'est Benzema qui frappe le premier, inscrivant à la 36e minute un but de toute beauté: longue ouverture d'Alonso pour Özil, dont la magnifique talonnade en pleine extension trouve le Français qui catapulte de l'intérieur du droit le cuir dans la lucarne gauche de Stekelenburg. Mourinho: "Je suis très exigeant avec lui" Combinant bien avec Ronaldo, disponible, l'ancien Lyonnais, aligné en pointe à la place d'Higuain, l'habituel titulaire, assiste ensuite aux deuxième but des siens, signé Arbeloa d'une frappe flottante (43e). A la mi-temps, l'affaire est pliée pour les Madrilènes qui ne s'assoupissent pas pour autant et ajoutent deux buts par un Ronaldo une nouvelle fois étincelant: d'abord sur une frappe croisée du gauche dans la surface (70e), ensuite sur un penalty consécutif à une faute d'Emanuelson sur Özil (80e), lui aussi omniprésent à Amsterdam, tout comme un Lassana Diarra qu'on n'avait pas vu à pareille fête depuis quelques semaines. Pas de doute, les cadors du Real sont affûtés à six jours d'un Clasico qui fait saliver toute l'Espagne du football, et même bien au-delà, Benzema se verra-t-il offrir une chance de débuter, lui qui n'a été titulaire qu'une fois en Liga cette saison ? Tout dépendra de l'état de santé d'Higuain, qui était forfait à Amsterdam en raison d'une douleur au dos, mais surtout du bon vouloir d'un José Mourinho qui, en début de semaine dans une interview accordée au site de la Fifa, déclarait à propos du Français: "Karim doit comprendre qu'il ne joue pas tout seul. Il doit faire preuve de davantage de solidarité dans son jeu et travailler, surtout à l'entraînement. C'est ce qu'il est en train de faire et je me réjouis de ce changement d'attitude. Petit à petit, il accède aux premiers rôles et c'est mérité. Je suis très exigeant envers lui. Je veux qu'il soit aussi bon, voire meilleur, que le joueur que j'ai connu à l'Olympique Lyonnais." Avec ce deuxième but en une semaine, Benzema est en tout cas sur la bonne voie...