Benzema, la classe internationale

  • A
  • A
Benzema, la classe internationale
@ Maxppp
Partagez sur :

LES NOTES - Au sein d'une équipe de France brillante, Karim Benzema a été étincelant.

LES NOTES - Au sein d'une équipe de France brillante, Karim Benzema a été étincelant. Hugo Lloris 6 Auteur d'un dégagement manqué et d'une sortie approximative devant Vedad Ibisevic, le portier de l'OL a eu du mal à entrer dans son match. Mais sur la seule action dangereuse des Bosniens, le coup franc de Miralem Pjanic peu après l'heure de jeu, il a su se montrer décisif. Bacary Sagna 6 Jamais inquiété par Senijad Ibricic sur son côté droit, Bacary Sagna a fait proprement le travail, sans se compliquer la vie. Très propre sur les phases offensives mais peu entreprenant. Adil Rami 7 D'entrée de jeu, le défenseur central du LOSC a mis sous l'éteignoir Dzeko avec des interventions toujours dans le bon tempo. Jamais mis en difficulté dans le domaine aérien. Philippe Mexès 7 Le Romain a sans doute réalisé son meilleur match sous le maillot tricolore. Précieux dans son placement, il s'est même montré dangereux de la tête sur un corner. L'ancien de l'AJA a même survécu à un lancer de pétard depuis les tribunes du stade Asim Ferhatovi-Hase. Gaël Clichy 6 Le latéral d'Arsenal est monté en puissance dans la rencontre. Un peu timoré en première période, il est à l'origine du premier but tricolore, avec une passe précise pour Benzema dans la surface. Alou Diarra 6 Quelques pertes de balle ici ou là, mais ce n'est rien au regard de l'abattage dont a fait preuve le Bordelais dans son rôle de sentinelle durant toute la partie. Yann M'Vila 6 Sur sa lancée du match face à la Biélorussie, le Rennais a été une fois de plus percutant dans son rôle de milieu défensif droit. Auteur d'une bonne frappe (27e), il a été moins en vue après la pause. Abou Diaby 7 Physique et technique, le joueur d'Arsenal a tout pour devenir le taulier du milieu de terrain des Bleus. Tout près d'ouvrir le score après un habile échange avec Florent Malouda (28e), il manqua parfois de justesse dans le dernier geste, sauf sur le deuxième but. Mais quelle force de percussion... Mathieu Valbuena 7 Virevoltant sur son côté droit, il a été dans tous les bons coups, posant énormément de problèmes à la défense bosnienne, obligeant même Elvir Rahimic à une grosse faute (80e). Il délivre une passe décisive à Malouda sur le deuxième but français. Florent Malouda 7 Comme face à la Biélorussie, le joueur de Chelsea a été très actif, se montrant d'entrée disponible dans la profondeur. Il conclut son match plein par un but (78e) qui n'est pas sans rappeler son dernier inscrit avec les Bleus, face à l'Afrique du Sud, en Coupe du monde. Remplacé à la 80e minute par Blaise Matuidi, tout de suite dans le bon rythme et tout près d'offrir un deuxième but à Karim Benzema. Karim Benzema 8 On a retrouvé un grand Benzema. Auteur d'un tir sur le poteau droit dès la 12e minute, il multiplia les appels et les enchaînements tranchants. Parfait dans ses prises de balle, il manqua de peu le cadre sur coup franc (20e). L'ancien Lyonnais, qui toucha moins de ballons en deuxième période, fit la différence sur un admirable enchaînement roulette du droit - frappe du gauche (72e). Il est encore à l'origine du deuxième but grâce à sa belle ouverture vers Diaby. Manqua de peu le doublé après un service de Matuidi. L'équipe de France a retrouvé un leader d'attaque. Ecoutez Karim Benzema au micro de Jean-Charles Banoun pour Europe 1 : Jamais dans le bon tempo, la Bosnie-Herzégovine a paru anesthésiée par l'enjeu du match. Les joueurs de Safet Susic n'ont eu en tout et pour tout qu'une seule occasion sur un coup franc "juninhesque" de Miralem Pjanic, bien sorti par Lloris (65e). Étouffé par la défense française, Edin Dzeko n'a jamais été dangereux.