Benneteau avec les Bleus

  • A
  • A
Benneteau avec les Bleus
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DAVIS - Guy Forget a dévoilé l'équipe qui affrontera l'Allemagne au premier tour.

COUPE DAVIS - Guy Forget a dévoilé l'équipe qui affrontera l'Allemagne au premier tour. Guy, quels joueurs avez-vous retenus pour affronter l'Allemagne ? J'ai retenu Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Julien Benneteau et Michaël Llodra. Pouvez-vous commenter votre sélection ? En fonction de ce que l'on a vu ces dernières semaines, aussi bien en simple qu'en double, c'est un groupe homogène, composé de garçons qui ont bien joué et qui seront – je l'espère – en pleine forme pour affronter l'Allemagne. Vous ne prenez pas de cinquième joueur ? Si, je vais en prendre un, mais je préfère attendre la fin de la semaine pour me décider, en fonction des résultats des uns et des autres. Je me donne encore quelques jours de réflexion. Dans votre esprit, les quatre joueurs sélectionnés aujourd'hui seront les quatre joueurs alignés pour la rencontre... A priori, oui. Mais vous savez comme moi qu'il peut toujours se passer des choses d'ici là. On n'est jamais à l'abri d'une blessure. Et quand je fais venir un cinquième joueur, ce n'est pas un « pot de fleur ». Il est toujours susceptible de jouer en fonction des événements. Sur le papier, votre équipe est très séduisante. Vous disposez de quatre joueurs très compétitifs, tous susceptibles d'être alignés en simple, avec un double qui semble se détacher... Je n'ai pas un double, j'en ai plusieurs. Aujourd'hui, entre Michaël, Julien et « Jo », il y a trois garçons qui peuvent très bien jouer en double. On n'a pas une équipe type, comme on a pu en avoir une à une époque avec Llodra – Clément, mais des combinaisons multiples. Sur l'ensemble de la saison, il n'est donc pas impossible que l'on aligne plusieurs équipes différentes. Il est d'ailleurs intéressant de constater que les garçons jouent de plus en plus souvent ensemble dans cette spécialité. Et puis, il ne faut pas oublier Richard Gasquet, Arnaud Clément... Voilà d'autres garçons qui seraient capables de tenir un rang de très haut niveau en double. L'Allemagne est une équipe expérimentée Votre équipe vous semble-t-elle plus forte que l'an passé ? Chaque rencontre jouée constitue une expérience supplémentaire. Cela sert pour l'avenir. Gaël, fort de ce qu'il a pu vivre à Maastricht l'an passé, a acquis de l'expérience. Je ne peux pas imaginer que Gaël soit moins bon aujourd'hui en Coupe Davis que l'an passé. Comment voyez-vous cette rencontre face à l'Allemagne ? Je la vois difficile. D'une part, parce que la valeur des joueurs allemands est forte. D'autre part, parce que l'Allemagne est une équipe expérimentée. On regarde souvent le classement individuel des joueurs pour se faire une idée du niveau de l'équipe adverse. Mais on ne regarde pas toujours le nombre de matches disputés par ces mêmes joueurs en Coupe Davis. Les Allemands sont des compétiteurs qui ont l'habitude d'évoluer dans cette épreuve. Avec des victoires significatives au bout. Ils connaissent la Coupe Davis. On ne peut donc pas parier sur une fébrilité éventuelle de l'un d'entre eux à cause de la Coupe Davis. Ce match sera donc difficile. On est prévenu. Il faudra être vigilant. La France va évoluer à domicile pour la première fois depuis trois ans, et le premier tour de la Coupe Davis 2007 (France – Roumanie à Clermont-Ferrand, ndlr). Cela fait du bien de rejouer à domicile, après cinq rencontres de suite à l'extérieur ? Quel bonheur d'avoir enfin un public derrière nous, qui va guetter les moindres erreurs de nos adversaires pour leur mettre un petit coup derrière la tête. A nous de tirer profit de cette situation et d'impliquer le plus possible les spectateurs dans cette rencontre.