Benfica-PSV Eindhoven en affiche

  • A
  • A
Benfica-PSV Eindhoven en affiche
Partagez sur :

Bourreau du Paris Saint-Germain, le Benfica Lisbonne sera opposé au géant hollandais du PSV Eindhoven, les 7 et 14 avril prochain en quarts de finale de la Ligue Europa. De son côté, le FC Porto, tombeur du CSKA Moscou au tour précédent, se rendra de nouveau en Russie pour y affronter le Spartak. Troisième et dernier club portugais en lice, le Sporting Braga, surprenant tombeur de Liverpool, hérite du Dynamo Kiev, tandis que Villareal sera opposé à Twente.

Bourreau du Paris Saint-Germain, le Benfica Lisbonne sera opposé au géant hollandais du PSV Eindhoven, les 7 et 14 avril prochain en quarts de finale de la Ligue Europa. De son côté, le FC Porto, tombeur du CSKA Moscou au tour précédent, se rendra de nouveau en Russie pour y affronter le Spartak. Troisième et dernier club portugais en lice, le Sporting Braga, surprenant tombeur de Liverpool, hérite du Dynamo Kiev, tandis que Villareal sera opposé à Twente. Seul rescapé des huit quart de finalistes de l'édition précédente, remportée par l'Atletico Madrid, le Benfica Lisbonne a évité son grand rival, le FC Porto, lors du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue Europa, effectué ce vendredi à Nyon, au siège de l'UEFA. Pas de choc entre les deux cadors du football portugais donc, qui pourraient toutefois se retrouver en finale, le 18 mai prochain, à l'Aviva Stadium de Dublin. Benfica, tombeur du Paris Saint-Germain en huitièmes, n'a pas pour autant hérité d'un tirage clément, le duel avec le PSV Eindhoven, revanche de la finale de la C1 1988 (0-0, 6 tab à 5), s'annonçant rude et relevé. Couronné en 2003, un an avant son sacre en Ligue des Champions, le FC Porto, en passe de remporter son 28e titre national, retournera lui en Russie, où il avait sorti le CSKA Moscou au tour précédent, pour y affronter le Spartak. Troisième et dernier club lusitanien en lice, le Sporting Braga, reversé de Ligue des Champions après un baptême honorable, sera opposé au Dynamo Kiev d'Andreï Shevchenko, dauphin du séduisant Chaktior Donestk en Ukraine, tandis que Villareal, seul représentant des championnats du Big Four (Angleterre, Italie, Espagne, Allemagne, ndlr), affrontera les Hollandais de Twente.