Ben Arfa, un dernier pour la route ?

  • A
  • A
Ben Arfa, un dernier pour la route ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sur le départ, Hatem Ben Arfa devrait tout de même jouer face au PSG.

LIGUE 1 - Sur le départ, Hatem Ben Arfa devrait tout de même jouer face au PSG. Un titre avant l'exil ? Hatem Ben Arfa, qui alimente les rumeurs de transferts ces derniers temps, sera tout de même à Radès, mercredi, pour le Trophée des champions qui opposera l'OM au PSG. Un match à la saveur particulière pour le natif de Clamart, dont la famille est originaire de Tunisie. "C'est très très spécial pour moi. J'ai beaucoup d'amis et de famille en Tunisie. Je suis très attaché à ce pays, j'y viens souvent ici. Je suis très content de passer deux jours en Tunisie et de jouer dans le magnifique stade de Radés. J'ai hâte de ressentir l'ambiance", explique ainsi l'ancien Lyonnais sur le site officiel du club, tout heureux de retrouver ses racines. Néanmoins, au sein d'une équipe marseillaise handicapée offensivement par les suspensions de Brandao, Niang et J. Ayew, le milieu offensif devrait pouvoir apporter son écot, lui qui a déjà remporté la compétition à trois reprises avec l'OL, en 2005, 2006 et 2007. "C'est un titre, même s'il n'a pas la même saveur qu'un championnat ou qu'une coupe mais ça reste un trophée, une ligne en plus dans le palmarès. En plus, c'est une affiche. Marseille contre Paris est toujours un match très médiatisé. J'espère que l'on va gagner, nous sommes des compétiteurs et nous voulons ce trophée. J'ai envie de gagner ce match", assène le parfois génial mais inconstant gaucher. Car ce trophée pourrait être le dernier dans la cité phocéenne, lui que l'on annonce de plus en plus sur le départ, sa valeur marchande sevrant à renflouer les caisses olympiennes. Pourtant, interrogé par Le Parisien, le joueur ne veut pas aborder le sujet. "Je ne fais pas attention à ce qui est dit et écrit dans les médias sur le mercato. Ça ne m'intéresse pas. Ceux qui balancent des pistes tous les jours sont souvent des girouettes, ceux qui te célèbrent pour tes prestations puis te descendent trois jours après", explique ainsi Ben Arfa. Pas titulaire lors de la préparation, l'ancien Lyonnais devra pourtant lutter avec la concurrence de Valbuena et des frères Ayew, formés au club. Mais le milieu n'est pas à un contre-pied près.