Ben Arfa, nouvelle tuile ?

  • A
  • A
Ben Arfa, nouvelle tuile ?
Partagez sur :

A peine remis d'une double fracture tibia-péroné, Hatem Ben Arfa a rechuté mercredi soir lors d'un match amical entre Newcastle et Kansas City, organisé dans le cadre de la tournée estivale des Magpies aux Etats-Unis. Touché à la cheville gauche, l'international français est rentré en Angleterre pour passer des examens. Rien de grave, espère le club.

A peine remis d'une double fracture tibia-péroné, Hatem Ben Arfa a rechuté mercredi soir lors d'un match amical entre Newcastle et Kansas City, organisé dans le cadre de la tournée estivale des Magpies aux Etats-Unis. Touché à la cheville gauche, l'international français est rentré en Angleterre pour passer des examens. Rien de grave, espère le club. Il y a un peu plus d'un mois, Alan Pardew avait retrouvé un Hatem Ben Arfa "en excellente condition", selon ses propres termes. En ce 21 juillet, il croise les doigts pour que son protégé n'ait rien de grave. Le manager de Newcastle compte énormément sur l'international français. Ce n'est pas pour rien que le club anglais a levé, en janvier, l'option d'achat fixée par l'Olympique de Marseille, qui avait prêté le joueur en début de saison dernière. A cette époque-là, le milieu de terrain était pourtant gravement blessé puisque, trois mois plus tôt, un affreux tacle de Nigel de Jong lui avait fracturé le tibia et le péroné de la jambe gauche. C'est dire si les Magpies tiennent à lui. Le revoir sur un terrain, dimanche en amical contre Darlington (2-0), avait donc ravi tout le monde du côté des Toons. Un sourire qui, ce mercredi soir, a laissé place à une grosse angoisse car, lors du premier match de la tournée estivale de son équipe aux Etats-Unis, l'ancien Lyonnais s'est de nouveau blessé. A la demi-heure de jeu contre le Sporting Kansas City (0-0), formation de Major League Soccer, Hatem Ben Arfa est allé au contact avec le défenseur adverse, Roger Espinoza. Et sa cheville gauche, la même qui avait souffert en octobre 2010, a trinqué. Conduit à l'hôpital dans la foulée pour passer des examens, il ne poursuivra pas le périple américain des Magpies et "sa blessure sera réévaluée dans les 48 heures", indique le club dans un communiqué. Faut-il s'inquiéter pour lui ? Les médias anglais répondant que non. Même Alan Pardew ne l'était pas après la rencontre. Mais vu ses récents antécédents, mieux vaut être prudent.