Ben Arfa le revenant, Cheyrou l'attendu

  • A
  • A
Ben Arfa le revenant, Cheyrou l'attendu
@ Reuters
Partagez sur :

BLEUS - Les deux joueurs de l'OM ont reçu avec sérénité l'annonce de leur convocation.

BLEUS - Les deux joueurs de l'OM ont reçu avec sérénité l'annonce de leur convocation. Pour l'un, c'est un retour un tantinet surprenant. Pour l'autre, c'est une arrivée largement espérée. Mais Hatem Ben Arfa comme Benoît Cheyrou ont accueilli avec la même sérénité leur convocation en équipe de France pour le match amical du 3 mars prochain, face à l'Espagne. Quelques minutes après la qualification de le leur équipe pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa, jeudi, aux dépens du FC Copenhague (3-1, 3-1), Hatem Ben Arfa a réagi en exclusivité pour Europe 1 à son retour chez les Bleus (7 sélections, un but jusque là). "Après la victoire et la sélection en Équipe de France (on serait tenté d'ajouter également le but puisque l'ancien Lyonnais a ouvert le score, jeudi, au Vélodrome ndlr), je suis heureux. C'est bien mais ce n'est pas une fin. Je ne suis pas surpris mais satisfait. Je me sens plus serein, la confiance revient. Ce soir, je suis vraiment heureux mais quand même mesuré car tout va très vite dans le football." Ben Arfa, que l'on a connu un peu moins lisse dans ses propos, serait-il sur la voie de la sagesse ? Il est en tout cas conscient des efforts à effectuer et des attentes qu'il suscite, notamment chez les supporters de l'OM, à quelques heures du clasico. Ecoutez l'interview de Hatem Ben Arfa sur Europe 1: Pour Benoît Cheyrou, de six ans son aîné, cette première convocation chez les Bleus a davantage la saveur d'une récompense que d'une deuxième chance. Réclamé à cor et à cri par les supporters comme par les suiveurs des Bleus, la sélection de Benoît Cheyrou a mis du temps à se matérialiser. À tel point que le principal intéressé a même eu un peu de mal à réaliser que c'était vraiment arrivé. "Je l'ai appris en descendant de la sieste pour la collation. Tout le monde m'a regardé bizarrement, mais comme j'étais limite au niveau de l'horaire, j'ai cru que j'étais en retard, ou que c'était une surprise. J'ai regardé s'il y avait des caméras ou autre chose, mais après quelques instants, j'ai compris que c'était sérieux. Ça m'a fait plaisir en tout cas de l'apprendre par le groupe car c'est aussi grâce à lui que j'ai pu m'épanouir sur le terrain et que j'ai pu recevoir cette convocation". Reconnaissant, l'ancien Lillois l'est aussi envers "tous les éducateurs et tous les entraîneurs qui ont participé" à sa progression. "Ils m'ont tous appris quelque chose de différent, qui m'aide à faire mon travail tous les jours." Cette première cape qui se profile pourrait être le début d'une belle histoire chez les Bleus pour Cheyrou, âgé de 28 ans et l'un des joueurs les plus réguliers de L1 depuis plusieurs saisons maintenant. Ecoutez l'interview de Benoît Cheyrou sur Europe 1: