Ben Arfa, le dindon de la farce ?

  • A
  • A
Ben Arfa, le dindon de la farce ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'avocat du joueur dénonce l'attitude de l'OM et son volte-face "irrespectueux".

LIGUE 1 - L'avocat du joueur dénonce l'attitude de l'OM et son volte-face "irrespectueux". Le torchon brûle entre Hatem Ben Arfa et l'Olympique de Marseille. L'unique buteur de l'équipe de France en Norvège en milieu de semaine n'a plus qu'une seule envie: quitter le club phocéen. Un souhait irrévocable initialement désiré par la formation des Bouches-du-Rhône à en croire l'avocat du joueur, Maître Jean-Jacques Bertrand, alors que son client vient de sécher deux jours de suite les entraînements programmés par Didier Deschamps au Centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. "Dans le cas présent, Hatem n'a jamais rien dit, contre personne, contre son club, contre son entraîneur", assure Me Bertrand. "On lui a déjà fait comprendre la saison dernière qu'il serait mieux qu'il parte. En début de saison, très clairement, l'entraîneur, le directeur sportif et le président lui ont demandé de trouver un autre club, qu'il n'était pas dans les choix de l'entraîneur. Ça lui a été dit expressément et à plusieurs reprises. Il n'a pas demandé à partir, on lui a fait comprendre qu'il fallait qu'il parte." Un discours qui diffère de celui tenu par le président marseillais, Jean-Claude Dassier, qui a indiqué jeudi que Ben Arfa faisait partie de l'OM et le resterait pour le reste de la saison. Ecoutez Me Bertrand sur les ondes d'Europe 1: Me Bertrand regrette le comportement de l'exécutif olympien et ne manque pas de fournir quelques détails quant à l'intérêt supposé de Newcastle pour l'ancien pensionnaire de l'Olympique Lyonnais. "Newcastle, ce n'est pas un club qu'Hatem Ben Arfa a trouvé. C'est l'OM qui a mandaté un certain nombre d'agents et qui ont trouvé Newcastle. On se retrouve dans une situation totalement voulue par l'OM, et non pas par Hatem Ben Arfa", confie l'avocat. "Il s'avère qu'on a été informé qu'à la suite des discussions qui ont eu lieu entre les deux clubs, le club de Newcastle a accepté toutes les conditions que souhaitait l'OM, à savoir un prêt avec une option d'achat. Même de ce côté là, il y a quelque chose qui n'est pas respectueux à l'égard du joueur." Visiblement froissé par le changement de positions de sa direction, Hatem Ben Arfa est bien décidé à quitter les champions de France. "Je me réfère simplement à ce qu'Hatem a dit hier très clairement: il ne reviendra plus à la Commanderie", conclue Me Bertrand. Le numéro 10 marseillais sera-t-il entendu ? Réponse dans les prochains jours ou au plus tard, le 31 août, date de clôture du marché des transferts dans l'Hexagone.