Ben Arfa, le clash de trop ?

  • A
  • A
Ben Arfa, le clash de trop ?
Partagez sur :

INFO EUROPE 1 - Le Marseillais Hatem Ben Arfa a eu une vive altercation avec son entraîneur Didier Deschamps à l'entraînement.

INFO EUROPE 1 - Hatem Ben Arfa va-t-il quitter l'OM ? Evoqué dès cet hiver, le départ de l'ancien petit prodige lyonnais semble plus que jamais d'actualité après que ce dernier ait eu une vive altercation avec son entraîneur Didier Deschamps mardi à l'entraînement.Arrivé à l'été 2008 du côté de la Canebière en échange de 13 millions d'euros, Hatem Ben Arfa n'a toujours pas confirmé les espoirs placés en lui par l'Olympique de Marseille. Souvent remplaçant, il n'a été titulaire qu'à trois reprises en Ligue 1 depuis le début de la saison, l'ancien petit prodige lyonnais est annoncé sur le départ dès cet hiver. Des clubs anglais (Portsmouth) mais aussi espagnols (Séville, Villarreal) se seraient renseignés pour l'accueillir en janvier.La patience de Didier Deschamps à l'égard de son milieu de terrain pourrait en tout cas avoir atteint ses limites. Selon une information révélée mardi soir lors de l'émission Europe 1 Foot, une vive altercation aurait eu lieu à l'entraînement entre les deux hommes. Le joueur aurait lancé à son entraîneur: "Tu me casses les c...". Simple dérapage ou symbole du divorce consommé entre Ben Arfa et l'OM, cet accrochage laissera sans doute des traces.Deschamps: "L'incident est clos"Début octobre, le joueur formé à l'INF Clairefontaine avait déjà suscité la colère de ses dirigeants et de son staff pour avoir séché un entraînement. L'ancien Lyonnais, qui avait expliqué avoir raté un avion, s'était acquitté d'une amende de 10 000 euros et avait dû "présenter ses excuses aux autres joueurs".A trois jours d'un match capital face au PSG, quelle sera la réaction du club et de Didier Deschamps à l'encontre de Ben Arfa ? Mercredi lors d'une conférence de presse organisée au centre d'entraînement, l'entraîneur marseillais a tenu à dédramatiser: "Hatem a eu une attitude déplacée. Il est venu s'excuser après. L'incident est clos. Il n'y aura pas de sanction particulière vis-à-vis de lui. Il n'y aura pas de porte ouverte avant janvier. Si je pense qu'il peut me donner plus de garanties sur le terrain, je ferai appel à lui. Je ne pense pas que cet épisode perturbe le groupe."". La saison dernière, lors du Clasico, le natif de Clamart avait déjà provoqué la colère de son entraîneur Eric Gerets en refusant de faire son entrée en jeu. Son avenir semble désormais de plus en plus bouché du côté de la cité phocéenne et un départ apparaît presque inéluctable pour celui à qui était promis un très grand avenir, notamment en équipe de France.