Ben Arfa, la deuxième jeunesse

  • A
  • A
Ben Arfa, la deuxième jeunesse
Partagez sur :

Newcastle a seulement concédé sa première défaite de la saison le week-end dernier, sur la pelouse de Manchester City (1-3). La première titularisation de Hatem Ben Arfa depuis plus d'un an n'y est pour rien, puisque le Français s'est montré plutôt à son avantage. Lors de la 13e journée de Premier League, les Magpies se déplacent sur le terrain de l'autre Manchester, United. Et l'ancien Marseillais va passer un nouveau test.

Newcastle a seulement concédé sa première défaite de la saison le week-end dernier, sur la pelouse de Manchester City (1-3). La première titularisation de Hatem Ben Arfa depuis plus d'un an n'y est pour rien, puisque le Français s'est montré plutôt à son avantage. Lors de la 13e journée de Premier League, les Magpies se déplacent sur le terrain de l'autre Manchester, United. Et l'ancien Marseillais va passer un nouveau test. Le chemin de la rédemption n'est souvent pas un long fleuve tranquille. Mais en évoluant chez le 4e de Premier League, ça change quand même pas mal de choses, et Hatem Ben Arfa peut profiter du superbe début de saison de Newcastle pour s'épanouir à nouveau. Petit à petit, l'oiseau refait son nid, et il est déjà très rassurant de voir que l'ancien Marseillais n'a pas perdu ses qualités de footballeur. Car sa double fracture tibia-péroné, suite à un monstrueux tacle du Nigel de Jong au début de la saison passée, pouvait le laisser craindre... Mais Ben Arfa est de retour, comme il l'a encore prouvé la semaine dernière sur le terrain de Manchester City, club de... De Jong. Titularisé pour la première fois de la saison en Premier League au City of Manchester Stadium, l'international français a fait bonne impression, comme lors de ses quatre entrées en jeu précédentes (voir encart). "Après un an sans jouer, je pense qu'il revient à son meilleur niveau, a dit de lui son entraîneur Alan Pardew la semaine dernière, pour le Telegraph. On peut traîner de vieux démons en revenant sur le lieu où on a connu une telle blessure. Mais il m'a assuré qu'il n'y avait aucun souci pour lui de revenir à Manchester." Malgré la défaite (1-3), Ben Arfa a repris une vraie dimension sur le jeu de son équipe. Et tant mieux s'il se sent bien à Manchester, car il va falloir y retourner. Pardew: "Il bosse vraiment dur" Après s'être déplacés à City, l'ogre de ce début de saison - où De Jong était d'ailleurs titulaire - les Magpies enchaînent à Old Trafford. Au moins, tout est fait d'un trait... Et pour Ben Arfa, c'est évidemment l'occasion de retrouver définitivement ses marques, voire de frapper un grand coup. Aux yeux de Laurent Blanc, par exemple. Pardew, en tout cas, est convaincu. "Il bosse vraiment dur, a ainsi déclaré le coach mardi à Sky Sports. Je lui ai dit que ses coéquipiers attendaient beaucoup de son énergie, parce que c'est ce dont on a besoin. J'espère qu'il nous aidera à progresser." Tout le monde loue l'énorme investissement du Français, qui pourrait bien être le facteur X de Newcastle cette saison. Celui qui permettra, pourquoi pas, au quadruple champion d'Angleterre de rester au contact des places européennes, pour sa deuxième saison seulement après son retour parmi l'élite. "A la fin de l'entraînement, tout le monde part et lui il reste, pour faire du rab. On sent qu'il est déterminé." Ces paroles sont celles de Yohan Cabaye (le mois dernier pour Le 10 Sport), tout à fait en mesure de donner de bonnes nouvelles au sélectionneur des Bleus.