Ben Arfa frappe les esprits

  • A
  • A
Ben Arfa frappe les esprits
@ www.nufc.co.uk
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Le Français a inscrit un but décisif pour Newcastle face à Everton (1-0).

PREMIER LEAGUE - Le Français a inscrit un but décisif pour Newcastle face à Everton (1-0)."Assez parlé ! Je veux montrer aux supporters ce que je peux faire sur le terrain. Ils m'ont tellement bien accueilli la semaine dernière face à Blackpool que je veux leur prouver ma valeur." C'est avec l'état d'esprit conquérant que Hatem Ben Arfa, interrogé par le Chronicle, abordait la rencontre face à Everton, ce samedi après-midi lors de la cinquième journée de Premier League. Un match qu'il a débuté en tant que titulaire pour la première fois depuis son arrivée en prêt à Newcastle, le 28 août dernier. Une semaine après l'avoir fait jouer un petit quart d'heure contre Blackpool (0-2), son entraîneur Chris Hughton avait décidé de le positionner sur le flanc gauche de son 4-5-1. Une réussite puisque l'international français, parti avec fracas de l'Olympique de Marseille à l'occasion du dernier mercato estival, a inscrit un magnifique but d'une frappe de vingt mètres juste avant la pause (45e), alors que les Magpies ne trouvaient pas la solution offensivement. Une réalisation d'autant plus importante qu'elle offre aux siens un précieux succès (1-0). Pour autant, tout n'a pas été brillant dans la prestation du Français. A part un joli numéro dans la défense des Toffees (22e), il n'a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent en première période. Jusqu'à cette frappe du pied gauche, qui est venue tromper un Tim Howard trop court pour déloger le cuir de sa lucarne. Après le repos, le milieu de terrain tricolore a encore beaucoup provoqué sans pour autant parvenir à aller au bout de ses actions, comme sur cette incursion que son compatriote Sylvain Distin, aligné dans l'axe des Blues, est venue couper avec aplomb (57e). Mais l'essentiel est là. L'ancien Marseillais, remplacé par Jonas Gutierrez (84e), a tenu parole en montrant aux fans des Toons ce qu'il pouvait réaliser balle au pied. Reste à confirmer. Le plus dur commence.