Ben Arfa a-t-il séduit l'Angleterre ?

  • A
  • A
Ben Arfa a-t-il séduit l'Angleterre ?
Partagez sur :

Hatem Ben Arfa ne devrait pas revenir à Marseille. Gravement blessé au début du mois d'octobre avec son club de Newcastle, l'ancien Lyonnais a toutefois eu le temps de taper dans l'oeil des Magpies. Alors qu'il n'a disputé que quatre rencontres, dont trois en tant que titulaire, Newcastle devrait prochainement transmettre une offre pour acquérir l'international français.

Hatem Ben Arfa ne devrait pas revenir à Marseille. Gravement blessé au début du mois d'octobre avec son club de Newcastle, l'ancien Lyonnais a toutefois eu le temps de taper dans l'oeil des Magpies. Alors qu'il n'a disputé que quatre rencontres, dont trois en tant que titulaire, Newcastle devrait prochainement transmettre une offre pour acquérir l'international français. Peut-être un casse-tête de moins pour l'OM ? Alors que la possibilité de voir Hatem Ben Arfa revenir au club en juin prochain, lors de la reprise de la saison 2011-2012, n'enchantait pas spécialement les décideurs olympiens, une porte de sortie pourrait s'ouvrir dès cet hiver. Parti de la Canebière avec pertes et fracas au mois d'août, le milieu de terrain avait trouvé un point de chute avec Newcastle. Mais, après seulement quatre matches disputés, le tibia de l'ancien Lyonnais n'a pas résisté à la charge du poète néerlandais, Nigel de Jong. Et si une clause de transfert définitif était bien prévue dans le prêt après 25 matches disputés, les six mois de convalescence dont nécessite le joueur pour espérer revenir sur les pelouses obligent les Marseillais à envisager un retour de l'enfant terrible. Toutefois, depuis quelques jours, la rumeur enfle du côté de la Perfide Albion. Newcastle envisagerait de transmettre une offre à l'OM pour acquérir le joueur, une information de nouveau évoquée dans les colonnes de La Provence, mercredi. En quatre matches et un but, Hatem Ben Arfa aurait donc réussi à se faire quelques admirateurs Outre-Manche. Info ou intox ? Après deux mois de silence complet, l'entourage d'Hatem Ben Arfa commence donc à s'agiter, et n'hésite pas à vanter les mérites de son poulain. "Là-bas, c'est un truc de fou. Il y a un énorme emballement autour d'Hatem. Ils sont d'une amabilité et d'un professionnalisme auprès de lui assez impressionnants. C'est pour cela qu'il se sent particulièrement investi", explique ainsi une source, forcément anonyme, dans les colonnes de La Provence. Info ou intox, toujours est-il que Liverpool, dont le directeur sportif Damien Comolli, est français, aurait aussi fait de l'ancien prodige de l'INF une priorité. Les prochaines semaines s'annoncent donc instructives, afin de déterminer si ce buzz part d'une motivation réelle de la part des Anglais, ou si l'agent et l'entourage du joueur cherchent tout simplement à entretenir l'image du joueur. Reste qu'après avoir passé des années à se faire aimer ou détester en France, peut-être qu'Hatem Ben Arfa a tout simplement réussi, en quatre matches, à séduire nos voisins anglais. Si tel était le cas, ce serait forcément une bonne nouvelle pour Laurent Blanc.