Belgrade, deux ans après

  • A
  • A
Belgrade, deux ans après
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Un peu moins de deux ans après la mort de Brice Taton, l'Etoile Rouge reçoit Rennes, jeudi.

Le 29 septembre 2009, la mort de Brice Taton avait ému la France entière. Le jeune supporter toulousain, âgé de 28 ans, avait été passé à tabac par des hooligans serbes en marge d'un match de Ligue Europa entre le Partizan Belgrade et le TFC. Un peu moins de deux ans après, un club belgradois, l'Etoile Rouge cette fois, accueille à nouveau un club français en Ligue Europa, le Stade Rennais. A quelques heures de la rencontre, programmée jeudi à 20h30 dans la capitale serbe, le président de l'Etoile Rouge, Vladan Lukic, a publié une lettre écrite en français sur le site officiel du club.

50.000 spectateurs attendus

Supporters de l'Etoile Rouge de Belgrade (930x620)

© REUTERS

"Chers amis français, deux rencontres entre l’Étoile Rouge et le Stade Rennais sont devant nous, deux matches excellents entre deux rivaux sportifs", explique le président de l'Etoile Rouge, club rival du Partizan. "Je vous invite à venir à Belgrade pour soutenir votre club, comme les supporters de l’Étoile Rouge viendront à Rennes. (...) Nos supporters sont champions d’Europe en création de bonne ambiance sportive. Profitons ensemble de cette ambiance et du spectacle footballistique qui nous attend, et supportons nos équipes dans l’esprit du fair-play et du respect de l’adversaire." Pour ce match aller du tour de barrages, le "Marakana", le stade de l'Etoile Rouge, sera pratiquement plein. Au premier jour de leur mise en vente, 45.000 des 53.000 billets avaient déjà été vendus.

Le spectre du hooliganisme

En sus du mot du président, le site du club s'est également fendu d'un petit mémo pour les supporters rennais, le tout en français, avec "ce qu'il faut savoir sur l'Etoile Rouge", "ce qu'on vous conseille de voir à Belgrade" et enfin la présentation du match. Alors que les supporters bretons à faire le déplacement à Belgrade devraient être fort peu nombreux, l'Etoile Rouge a conscience des efforts à fournir pour redorer l'image du football serbe. Car en dehors du drame qui a coûté la vie à Brice Taton, en 2009, celui-ci a également souffert des méfaits de ses hooligans, en octobre 2010, lors d'Italie-Serbie qui avait été interrompu au bout de sept minutes seulement. Jeudi soir, le match le plus important que vont disputer l'Etoile Rouge et le football serbe sera d'abord dans les tribunes.