Beckham veut revenir en Europe

  • A
  • A
Beckham veut revenir en Europe
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - La star du Los Angeles Galaxy souhaite garder la forme cet hiver.

La saison de MLS, le championnat américain, s'est achevée en novembre dernier. Le Los Angeles Galaxy a échoué en finale de la conférence Ouest, face au FC Dallas. Comme tous les hivers, David Beckham se retrouve tout dépourvu, en porte-à-faux avec le calendrier européen. Lors des deux dernières saisons, "Becks" avait choisi d'entretenir sa forme hivernale du côté de l'AC Milan, avec davantage de succès la première année (18 apparitions, 2 buts) que la seconde (11 matches, aucun but). Mais cette fois, Beckham ne rejoindra pas les Rossoneri, actuels leaders du championnat italien.

Toujours la sélection en tête

"Je n'irai pas à l'AC Milan cette fois parce que ce n'est pas possible d'intégrer le groupe pour une aussi courte période", a expliqué l'Anglais sur la BBC en recevant un prix pour l'ensemble de sa carrière. "Mais j'irai quelque part car je veux rester en forme et conserver une chance d'être de nouveau sélectionné pour l'Angleterre."

L'équipe nationale, c'est l'obsession de Beckham, qui fêtera ses 36 ans le 2 mai prochain. En août dernier, le sélectionneur, Fabio Capello, avait pourtant estimé que le milieu de terrain n'avait "plus d'avenir en équipe nationale". Mais le joueur, lui, y croit encore... Avant sa rupture d'un tendon d'achille en mars 2010, Beckham avait participé à 16 des 20 matches de l'Angleterre sous l'ère Capello. Forfait pour la Coupe du monde, il avait assisté à la compétition sur le banc dans un rôle de médiateur entre joueurs et staff technique.

Libre jusqu'au début de la nouvelle saison américaine en mars, Beckham a écarté un retour dans un club anglais, sauf s'il s'agissait de Manchester United, où il a achevé sa formation avant d'y passer dix ans, entre 1993 et 2003. "Peut-être que je reviendrai un jour (en Premier League) mais j'ai toujours dit que ce serait pour Manchester United et je ne m'attends pas à ce que ça se produise", a dit l'ancienne figure des Red Devils. "J'ai peut-être 35 ans, mais je suis persuadé que je peux encore jouer au top niveau pendant un an ou deux", a-t-il encore assuré. Vu la performance de l'Angleterre contre la France, le 17 novembre dernier (1-2), on peut estimer que le "Spice boy" a encore sa place en sélection...