Beckham les fait tous parler !

  • A
  • A
Beckham les fait tous parler !
@ Reuters
Partagez sur :

Il aura donc suffi que la rumeur David Beckham au Paris Saint-Germain s'intensifie pour que toute la France en parle, du sportif, s'interrogeant sur la véritable valeur du joueur, aux hommes politiques, lesquels ont voulu en partie s'approprier cette arrivée, s'offusquant pour la plupart des sommes qui seraient versées à la star anglaise. En attendant, le coup médiatique est réussi.

Il aura donc suffi que la rumeur David Beckham au Paris Saint-Germain s'intensifie pour que toute la France en parle, du sportif, s'interrogeant sur la véritable valeur du joueur, aux hommes politiques, lesquels ont voulu en partie s'approprier cette arrivée, s'offusquant pour la plupart des sommes qui seraient versées à la star anglaise. En attendant, le coup médiatique est réussi. Les dirigeants parisiens peuvent se frotter les mains. La toujours potentielle arrivée de David Beckham avait déjà fait couler beaucoup d'encre, elle a encore davantage fait parler après que quelques détails ont filtré dans la presse ce mercredi. Alors David Beckham est-il un simple outil publicitaire, une machine à vendre des maillots, un joueur en fin de carrière capable d'apporter son expérience ainsi que les restes d'un pied droit magique, un joueur au salaire indécent ? L'avenir le dira... peut-être ! En attendant, rien n'a été officialisé puisque l'entourage du Spice Boy n'a pas manqué de nier l'existence d'un quelconque accord avec le PSG. Une chose est certaine, s'il venait, il serait accueilli les bras ouverts par toutes les composantes du club parisien. Les Qataris souhaitent profiter de son aura mondiale pour développer la marque PSG, les joueurs espèrent jouir de son expérience et de la qualité de ses passes tandis que le staff sait pouvoir compter sur un joueur très professionnel qui ne mettra pas le feu au vestiaire. Alors certes, pour boucler le volet sportif de cette venue, cela implique une modification des forces en présence puisqu'il souhaite jouer, mais globalement la seule interrogation qui vaille, plus qu'un positionnement à droite ou encore en milieu relayeur, concerne son véritable niveau de jeu. La gauche est choquée Loin de toutes ces considérations, les hommes politiques n'ont pas tardé à réagir. A commencer par une femme, Eva Joly, qui a allumé la première mèche au micro d'Europe 1: "Ce n'est pas du jeu, mais du business". La candidate EELV aux futures présidentielles considère son futur salaire, estimé à 800 000 euros, "choquant" et y voit "un symbole de concentration entre les mains de quelques-uns de fortunes colossales." Pour Eva Joly, Beckham vient pour "vendre des T-shirts". Ce n'est évidemment pas la seule à s'être exprimée sur le sujet et pas la moins virulente non plus. "J'en ai assez de ces salaires énormes. Il n'y a pas que dans le football. Les socialistes avaient déposé une proposition de loi pour instaurer le salaire maximum. On y reviendra", tempête Jean-Marc Ayrault, le président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, sur I>Télé. Au moins, Beckham sait parfaitement où il met les pieds. Pas sûr que ces palabres n'aient la moindre incidence. L'Anglais, qui rêve toujours des Jeux Olympiques, tient l'opportunité de signer un dernier contrat très lucratif qui sera de surcroît accompagné par des avantages en nature énormes puisque tout est déjà préparé : de sa maison (avec surprotection), en passant par l'école des enfants, le PSG a mis les petits plats dans les grands... Il n'a plus qu'à signer.