Bazdarevic: "Pas d'autres départs"

  • A
  • A
Bazdarevic: "Pas d'autres départs"
Partagez sur :

Arrivé cet été en remplacement de Francis Gillot, Mécha Bazdarevic a retrouvé un groupe amputé par les départs de Maurice-Belay, Faty, Dramé ou Brown. Un constat qui n'inquiète pas forcément le technicien doubiste, même s'il préfèrerait avoir un groupe un poil plus étoffé. Pour ce qui est des objectifs, naviguer entre la 5e et la 10e place le contenterait amplement.

Arrivé cet été en remplacement de Francis Gillot, Mécha Bazdarevic a retrouvé un groupe amputé par les départs de Maurice-Belay, Faty, Dramé ou Brown. Un constat qui n'inquiète pas forcément le technicien doubiste, même s'il préfèrerait avoir un groupe un poil plus étoffé. Pour ce qui est des objectifs, naviguer entre la 5e et la 10e place le contenterait amplement. Mécha, comment s'est passée la préparation de votre équipe ? Ça s'est très bien passé. Avec le principe d'une préparation, c'est une période où il n'y a jamais trop de problèmes. Pour nous, il y avait du changement. Il y a plein de joueurs qui sont partis, des gens qui se sont intégrés. Pour ce qui est des matches amicaux, ça ne s'est pas trop mal passé. Et puis, voilà, j'espère que ça va continuer. On va démarrer avec de bons matches, ce qui va nous permettre de continuer à travailler sereinement. Avez-vous retrouvé un groupe réceptif, après le départ de Francis Gillot ? Bien sûr. C'est un groupe qui est réceptif. Ils ont travaillé dans un bon état d'esprit. C'est un groupe sérieux depuis des années. Il y a toujours des questions sur les changements, mais ça s'est très bien passé, même si on n'a pas eu tous les joueurs tout de suite, avec les internationaux. Mais aujourd'hui, tous les joueurs sont là et on espère tous les garder, et en prendre un ou deux en plus. Avez-vous été inquiet par tous ces départs ? Les entraîneurs sont toujours inquiets de voir des titulaires partir. Après c'est aussi normal et ça arrive dans tous les clubs. Il faut juste qu'il n'y en ait pas trop. Moi, je suis toujours confiant. Il y a un bon groupe. Beaucoup de gens pensent que le groupe n'est pas énorme, et c'est vrai qu'un ou deux joueurs de plus ne serait pas un luxe. Après, il faut aussi compter sur les jeunes, et les intégrer le plus rapidement possible. Il faut surtout qu'il n'y ait pas d'autres départs. Le dossier Marvin Martin est donc un dossier clôturé ? Pour moi, le dossier est fermé. Je l'ai fermé depuis longtemps. Maintenant j'espère qu'il ne va pas être réouvert parce que c'est un joueur très important. Ça va être une perte énorme pour le groupe, même si Sochaux ce n'est pas Marvin Martin. On a d'autres très bons joueurs, mais lui c'est quelqu'un qui est très important pour l'équipe. "Si on peut naviguer entre la 10e et la 5e place, ça va être super" Du côté des arrivées, le front offensif est-il prioritaire ? Oui, ça sera ça. Même si on a déjà Modibo Maïga qui a fait du bon travail, et on a aussi des joueurs qui reviennent de prêt. Avez-vous déjà trouvé vos leaders dans le groupe ? Les leaders sont là depuis quelques années. Il y a de très très bons garçons, mais si je ne veux pas faire trop de compliments. Un leader comme Teddy (Richert), Jérémy (Bréchet), Damien (Perquis) ou David (Sauget), ce sont des mecs qui sont exceptionnels. Ils se comportent parfaitement, ils travaillent bien. Et si on ajoute les jeunes, ça fait un mélange intéressant. Vous êtes-vous fixé un objectif chiffré pour le championnat ? On ne se projette pas. On veut être performant mais viser aujourd'hui tel ou tel place, c'est prématuré. Si on peut naviguer entre la 10e et la 5e place, ça va être super. Avez-vous déjà réfléchi à la manière de gérer votre participation à la Ligue Europa ? Non, on n'y a pas réfléchi. On n'a pas un effectif très riche. Je souhaite qu'il n'y ait pas trop de bobos. Et j'espère que les jeunes vont s'affirmer. Mais on sait que ça va être difficile en étant européen, avec le championnat en priorité. Avez-vous un favori dans ce championnat ? Je pense que les favoris ça reste Marseille, Lille, et le PSG qui risque d'être très très fort. Lyon et Bordeaux seront là aussi parce qu'ils ont effectif assez riche également. Je pense que ça va être un combat entre ces cinq équipes.