Bayonne met Dourthe à l'écart

  • A
  • A
Bayonne met Dourthe à l'écart
Partagez sur :

RUGBY - Manager de l'Aviron Bayonnais, Richard Dourthe a été prié de prendre du recul par rapport au terrain.

Alors que l'on pensait le duo d'entraîneurs Coyola-Mentières menacé, c'est le bouillant manager de l'Aviron Bayonnais, qui paye les conséquences du délicat début de saison du club basque. Prié de prendre du recul par rapport au terrain, l'ancien centre international aurait été contesté par plusieurs de ses joueurs.C'était il y a encore cinq mois. Au terme d'une dernière saison menée tambour battant, Brive et Bayonne se disputaient une qualification européenne au finish. Aujourd'hui, le changement de décor est radical pour l'un comme pour l'autre. Après le CABC, c'est au tour de l'Aviron Bayonnais d'être rattrapé par ce parfum de crise qu'a déclenché le premier revers à domicile des Basques cette saison le week-end dernier face à Castres (6-15), synonyme de retour dans une zone de relégation plus fréquentée depuis de longs mois. Dans la coulisse, et même si le président Francis Saïlagoty avait dès le lendemain de la rencontre, renouvelé sa confiance aux trois membres de son staff, beaucoup croyaient malgré tout deviner une possible mise à l'écart de l'un des deux entraîneurs, Jean-Philippe Coyola ou plus encore d'un Thierry Mentières, dont le discours avait prétendument de plus en plus de mal à passer auprès de l'effectif. Quatre jours plus tard, c'est Richard Dourthe, lui pressenti par la presse locale pour au contraire se rapprocher du terrain au quotidien, qui paye les pots cassés et les conséquences d'un début de saison à l'envers. Désavoué par ses cadresDans un communiqué, publié sur le site du club, le président Francis Saïlagoty officialise la mise à l'écart de son manager, fruit d'"un travail de consultations et d'entretiens individuels et collectifs". "Il ressort que la relation sportive doit rester la plus directe pour des joueurs, qui aspirent plus que jamais à des repères clairs. La gestion du terrain sera donc désormais dans les mains des 2 entraineurs et des joueurs, le manager Richard Dourthe prenant du recul dans ce domaine. Un retrait dont Richard Dourthe partage la décision pour le bien du club." Quid dans ces conditions de l'avenir de l'ancien centre international ? "Les missions de Richard Dourthe seront redéployées vers des dossiers importants pour l'Aviron Bayonnais, visant essentiellement au développement sportif du club", souligne de manière assez vague le président bayonnais, que l'on dit par ailleurs de plus en plus isolé au sein de son propre Conseil d'administration, mais qui aurait surtout décidé de "couper" son manager sous la pression des joueurs.