Bayern... et ça repart !

  • A
  • A
Bayern... et ça repart !
Partagez sur :

Surpris la semaine passée à Hanovre, le Bayern a remis les pendules à l'heure, samedi, bourreau d'un Nuremberg impuissant dans le cadre de la 11e levée de Bundesliga (4-0). L'incontournable Gomez a encore frappé, deux fois, comme Schweinsteiger et Ribéry, pour un succès qui permet aux Munichois de reprendre leurs aises en tête du championnat. Tenu en échec à Stuttgart (1-1), Dortmund abandonne sa place de premier dauphin à Schalke 04, vainqueur de Hoffenheim (3-1).

Surpris la semaine passée à Hanovre, le Bayern a remis les pendules à l'heure, samedi, bourreau d'un Nuremberg impuissant dans le cadre de la 11e levée de Bundesliga (4-0). L'incontournable Gomez a encore frappé, deux fois, comme Schweinsteiger et Ribéry, pour un succès qui permet aux Munichois de reprendre leurs aises en tête du championnat. Tenu en échec à Stuttgart (1-1), Dortmund abandonne sa place de premier dauphin à Schalke 04, vainqueur de Hoffenheim (3-1). Pour ceux qui en doutaient encore, oui ce Bayern a du répondant ! Il y a huit jours, le club munichois subissait la loi de Hanovre en championnat, après quinze matches sans revers toutes compétitions confondues (2-1). Cette semaine, les hommes de Jupp Heynckes se sont fait pardonner, passant pas moins de dix buts à Ingolstadt en Coupe d'Allemagne (6-0) et à Nuremberg en Bundesliga (4-0). Une dernière victoire en date signée ce samedi qui n'est pas sans bénéfice au classement. Revenu à trois unités du leader bavarois à la faveur d'une série de quatre succès, le Borussia Dortmund a perdu deux points dans la bataille ce week-end, neutralisé par un VfB Stuttgart qui n'a guère perdu qu'une fois ces sept dernières journées (1-1). De fait, c'est de nouveau Schalke 04 qui s'impose en chef de meute à la poursuite du Bayern, l'équipe de Gelsenkirchen ayant disposé de Hoffenheim (3-1) pour rester à quatre longueurs du sommet. Non sans un but du goleador Raul et un doublé de l'irrésistible Huntelaar, auteur de sept réalisations lors de ses six dernières apparitions. Pas de quoi impressionner néanmoins un Gomez qui caracole en tête du classement des canonniers et a encore planté deux banderilles ce samedi. A l'ouverture et à la clôture d'un score large complété par Schweinsteiger et Ribéry, l'attaquant munichois affiche déjà à son compteur personnel 18 buts en 19 matches cette saison - Mannschaft comprise. Surpris dès la 2e minute de jeu, Nuremberg n'a ainsi pu soutenir la comparaison dans une Allianz-Arena qui a vu le Bayern sortir vainqueur de ses huit dernières réceptions. La barre, insaisissable sur ce terrain pour le FCN depuis 1992, était trop haut-perchée. Et le Bayern, justement, de prendre de la hauteur...