Batum et Turiaf au top

  • A
  • A
Batum et Turiaf au top
Partagez sur :

Soirée faste pour Nicolas Batum : ses Blazers ont en effet confirmé leur bonne forme du moment à domicile avec une huitième victoire consécutive et le Français a été à la fête avec 21 points, son meilleur total de la saison. A noter également la belle performance de Ronny Turiaf en défense avec les Knicks.

Soirée faste pour Nicolas Batum : ses Blazers ont en effet confirmé leur bonne forme du moment à domicile avec une huitième victoire consécutive et le Français a été à la fête avec 21 points, son meilleur total de la saison. A noter également la belle performance de Ronny Turiaf en défense avec les Knicks. Si cinq Bleus étaient concernés par le programme de ce dimanche, ils n'ont finalement été que trois à avoir voix au chapitre sur les parquets de la Ligue. Chez les Mavs, c'est en effet du banc que Ian Mahinmi et Alexis Ajinça ont assisté au succès des Texans à Cleveland, les Mavericks renouant à la victoire après trois défaites de rang en l'emportant 95-104 en dépit de l'absence de Dirk Nowitzki. Victoire également pour Ronny Turiaf avec les Knicks et Nicolas Batum avec les Blazers. Et l'un comme l'autre ont joué un rôle des plus précieux dans le succès de leurs équipes respectives. A New York, l'ancien Laker n'a certes pas brillé en attaque face aux Pacers, devant se contenter de 2 points à 1 sur 3 aux tirs. Mais Turiaf a en revanche bien flambé en défense avec pas moins de 10 rebonds et 6 contres en 28 minutes, égalant ainsi sa meilleure performance en carrière aux blocks, et ainsi permis aux Knicks de l'emporter sur le fil 98-92. Même constat,, donc, à Portland où les Blazers ont disposé des Rockets 100-85 pour signer un huitième succès de rang à domicile. Car si LaMarcus Aldridge a tenu le premier rôle avec 25 points et 11 rebonds, Batum a également été en verve en attaque avec 21 points à 8 sur 12 aux tirs en 36 minutes, le Français en améliorant même sa marque référence de la saison. Et Batum de se montrer notamment décisif dans le deuxième quart puisque c'est lui qui a initié le premier écart en faveur des siens avec notamment une action à trois points permettant à Portland de passer la barre des dix longueurs d'avance. Double peine en revanche pour le dernier représentant tricolore de sortie puisque non seulement les Suns se sont inclinés chez les cancres de Sacramento 94-89, Phoenix lâchant prise dans le dernier quart après avoir pourtant mené de douze points à dix minutes de la fin, mais Mickael Pietrus n'a pas été pour rien dans la défaite des siens avec son 3 sur 12 aux tirs pour 7 points, 4 rebonds et 2 passes en 35 minutes.