Bastareaud est toulonnais !

  • A
  • A
Bastareaud est toulonnais !
Partagez sur :

C'est l'épilogue d'un interminable feuilleton. En marge de l'assemblée générale de la Ligue nationale (LNR), qui se tient ce vendredi, à Carcassonne, Thomas Savare, le nouveau président du Stade Français, et son homologue toulonnais, Mourad Boudjellal, ont trouvé un accord permettant le transfert de Mathieu Bastareaud pour 3 saisons au RC Toulon, information confirmée dans la foulée sur le site du RCT..

C'est l'épilogue d'un interminable feuilleton. En marge de l'assemblée générale de la Ligue nationale (LNR), qui se tient ce vendredi, à Carcassonne, Thomas Savare, le nouveau président du Stade Français, et son homologue toulonnais, Mourad Boudjellal, ont trouvé un accord permettant le transfert de Mathieu Bastareaud pour 3 saisons au RC Toulon, information confirmée dans la foulée sur le site du RCT. C'est par un communiqué publié ce vendredi que le Stade Français a confirmé que les négociations, qualifiées de "très cordiales", ont abouti avec Toulon pour le transfert de Mathieu Bastareaud. "En marge de l'Assemblée Générale de la Ligue Nationale de Rugby, qui se tenait aujourd'hui à Carcassonne, le Président du Stade Français Paris, Thomas Savare, et le Président toulonnais, Mourad Boudjellal se sont rencontrés et se sont entendus sur le transfert de l'international Français, Mathieu Bastareaud", indique le communiqué du club parisien. "Basta" s'engage donc en faveur du club varois pour les trois prochaines saisons, information confirmée dans la foulée sur le site du RCT. Un rachat à 350 000 euros ? L'issue de cet interminable feuilleton n'était plus qu'une question d'heures. On en veut pour preuve la publication immédiate dans la foulée du communiqué parisien sur le site du RCT d'un résumé de la carrière de Bastareaud, dans lequel est précisé que le joueur "a éprouvé le besoin de changer de club et a choisi Toulon pour relancer sa carrière". Depuis le début de semaine et l'entrevue entre "Basta" et son nouveau président, Thomas Savare, la libération du trois-quarts centre international (9 sélections) ne faisait plus guère de doutes, même si Richard Pool-Jones, ancien joueur du Stade et nouveau vice-président du club, continuait ces dernières heures à entretenir l'espoir d'un enversement de tendance. Savare, issu du milieu des affaires sans doute plus pragmatique dans son approche, aura fini par trancher. A 22 ans, Bastareaud obtient donc gain de cause, lui qui depuis la fin de saison n'avait cessé de marteler sa volonté de quitter la capitale pour rejoindre le club varois. Une persévérance dont Mourad Boudjellal aura tout autant su faire preuve pour finir par faire plier l'état-major parisien et arracher le joueur au Stade Français malgré les deux ans de contrat le liant encore à Paris. Si aucune information n'a filtré jusqu'alors sur le montant de l'indemnité de transfert consentie par le président toulonnais, celle-ci serait estimée à 350 000 euros. A en croire le patron du RCT, Bastareaud en vaut la chandelle.