Basso a soigné son retour

  • A
  • A
Basso a soigné son retour
@ Reuters
Partagez sur :

GIRO - Ivan Basso, déjà sacré en 2006, remporte son 2e Tour d'Italie.

GIRO - Ivan Basso, déjà sacré en 2006, remporte son 2e Tour d'Italie.En bouclant sans encombre les 15 ultimes kilomètres du Tour d'Italie 2010, Ivan Basso a conquis le deuxième maillot rose de sa carrière, après sa victoire décrochée en 2006. Si l'on dit que le premier succès est toujours le plus beau, nul doute que celui de cette année revêt une saveur particulière pour l'Italien, de retour au sein du peloton depuis moins de deux ans après avoir été pris dans l'affaire Puerto.En reléguant Evans et Arroyo à plus de trois minutes vendredi, Basso aura donc construit son succès sur les pentes du Montirolo, avant d'accentuer son avance au sommet du Gavia, samedi. Deux performances qui traduisent un état de forme exceptionnel, à bientôt 33 ans. De quoi nourrir, peut-être, quelques ambitions sur les routes du Tour de France.Evans, encore déçuDavid Arroyo aura pour sa part terminé ce Giro la tête haute. L'Espagnol se sera révélé comme le principal rival de Basso, tentant le tout pour le tout dans la descente du Gavia samedi, en vain. Ce succès, si Basso est allé le chercher, il le doit aussi à ses équipiers de la Liquigas, toujours prompts à lui venir en aide. Au premier rang de ceux-ci, se trouve évidemment Vincenzo Nibali, qui aura finalement résisté à la pression de Michele Scarponi dans cet ultime contre-la-montre pour s'emparer de la troisième place au classement général.Au rang des déçus, se comptent Cadel Evans et Alexandre Vinokourov. Pour l'Australien, les Grands Tours se suivent et se ressemblent, ce dernier échouant régulièrement non loin de la victoire. « Vino » n'aura lui pas démérité, terminant finalement sixième, mais semble encore manquer de fond pour décrocher le podium d'un Tour National. A noter que le grand vainqueur de l'ultime contre-la-montre se nomme Gustav Larsson. Le vice-champion olympique du contre-la-montre aura couvert les 15 kilomètres dans les rues de Vérone en 20 minutes, montant sur la plus haute marche d'un magnifique podium installé au coeur des arènes de la cité italienne.