Bartoli, un coup d'avance

  • A
  • A
Bartoli, un coup d'avance
Partagez sur :

Entame de saison idéale pour Marion Bartoli à Brisbane. La n°1 française s'est facilement qualifiée ce jeudi pour les demi-finales après sa nette victoire face à la Tchèque Zahlavova Strycova (6-2, 6-1). La voilà désormais favorite pour le titre puisqu'elle sera la joueuse la mieux classée du dernier carré. De bon augure avant l'Open d'Australie.

La nouvelle année commence bien pour Marion Bartoli à Brisbane. La n°1 française s'est facilement qualifiée ce jeudi pour les demi-finales après sa nette victoire face à la Tchèque Zahlavova Strycova (6-2, 6-1). La voilà désormais favorite pour le titre puisqu'elle sera la joueuse la mieux classée du dernier carré. De bon augure avant l'Open d'Australie. Marion Bartoli a peut-être fait un grand pas vers le sixième titre de sa carrière sur le circuit WTA. La n°1 française bénéficie en effet d'un boulevard au tournoi de Brisbane après les éliminations précoces de Samantha Stosur, Shahar Peer et Nadia Petrova, soit les trois premières têtes de série de l'épreuve australienne. L'Auvergnate, tête de série n°4, a profité à plein de cette hécatombe pour se hisser en demi-finales grâce à sa victoire tranquille face à la Tchèque Barbora Zahlova Strycova en deux manches (6-2, 6-1). Et elle sera, quoi qu'il arrive, la joueuse la mieux classée parmi les quatre demi-finalistes. "Cela fait partie de mon jeu d'être agressive dès le retour de service et aujourd'hui, je pense l'avoir bien fait une nouvelle fois contre Barbora parce qu'elle court très bien et aime les longs échanges, a analysé la Française après la rencontre, des propos relayés sur le site Internet du quotidien The Australian. Je dois prendre le contrôle du jeu et être agressive, donc je suis très contente de la façon dont j'ai joué." Bartoli jouera sa place en finale contre l'Allemande Andrea Petkovic, une adversaire contre laquelle elle a remporté leur seule confrontation. La 16e joueuse mondiale s'appuie parfaitement en tout cas sur sa préparation hivernale. Au côté de son père Walter, elle a rejoint très tôt l'Australie pour peaufiner sa condition physique afin d'être au meilleur de sa forme à l'heure d'aborder la saison 2011. Une bonne performance à l'Open d'Australie, qui débute le 17 janvier prochain à Melbourne, doit forcément trotter dans sa tête. Il y a deux ans, Bartoli avait atteint la finale à Brisbane, battue par Azarenka, avant de se hisser jusqu'en quarts de finale lors de la première levée du Grand Chelem de l'année.