Bartoli tient son rang

  • A
  • A
Bartoli tient son rang
Partagez sur :

La préparation de Marion Bartoli porte ses fruits pour l'instant. Installée très tôt en Australie pour s'acclimater à la chaleur, la n°1 française s'est hissée mercredi en quarts de finale de son premier tournoi de l'année à Brisbane. Lauréate de son deuxième match, face à Iveta Benesova (6-1, 3-6, 6-0), l'Auvergnate retrouvera Barbora Zahlavova Strycova pour une place dans le dernier carré. Moins de réussite pour Alizé Cornet, éliminée à Auckland par Julia Goerges (6-2, 6-4).

La préparation de Marion Bartoli porte ses fruits pour l'instant. Installée très tôt en Australie pour s'acclimater à la chaleur, la n°1 française s'est hissée mercredi en quarts de finale de son premier tournoi de l'année à Brisbane. Lauréate de son deuxième match, face à Iveta Benesova (6-1, 3-6, 6-0), l'Auvergnate retrouvera Barbora Zahlavova Strycova pour une place dans le dernier carré. Moins de réussite pour Alizé Cornet, éliminée à Auckland par Julia Goerges (6-2, 6-4). Marion Bartoli n'a encore rien fait d'exceptionnel à Brisbane mais elle a au moins le mérite de tenir son rang. Tête de série n°4 de la première épreuve de l'année, la Française est désormais la joueuse la mieux classée du tableau après les éliminations précoces de Samantha Stosur, Shahar Peer et Nadia Petrova. Si cela ne lui assure en rien de débuter 2011 en fanfare, la n°1 tricolore a jusque-là franchi avec autorité les deux premiers obstacles dressés sur sa route. Vania King ne lui avait pris que trois jeux au premier tour, Iveta Benesova a fait mieux, en prenant un set à l'Auvergnate, le deuxième. Mais avant et après cette petite baisse de régime, Bartoli a survolé les débats mercredi, ne laissant qu'un jeu à la Tchèque dans les deux autres manches (6-1, 3-6, 6-0). Bien préparée aux conditions climatiques - elle a posé le pied en Australie voilà quinze jours déjà -, Bartoli a bien lancé la saison qui s'ouvre. Opposée en quarts de finale à une autre Tchèque, Barbora Zahlavova Strycova, la 16e joueuse mondiale aura une nouvelle belle carte à jouer dans un tableau bien déserté par les têtes d'affiche comme indiqué plus haut. A elle de profiter de l'aubaine pour tenter de décrocher le sixième titre de sa carrière chez les professionnelles. A Auckland, Alizé Cornet n'a pas réussi à rallier le troisième tour. La Niçoise, désormais entraînée par Laurent Orsini, a buté devant la coriace allemande Julia Goerges (6-2, 6-4). Victorieuse la veille de son premier match sur le grand circuit depuis juillet, Cornet, loin du niveau qui fut le sien voilà deux ans, espère relancer sa carrière en 2011. A 20 ans, elle a toutes les raisons de croire encore en son avenir.