Bartoli termine mieux

  • A
  • A
Bartoli termine mieux
@ Reuters
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - La Française s'est qualifiée pour le 3e tour face à Sanchez (7-5, 6-2).

ROLAND-GARROS - La Française s'est qualifiée pour le 3e tour face à Sanchez (7-5, 6-2).Le choc franco-français, à première vue déséquilibré sur le papier entre Marion Bartoli et Olivia Sanchez, n'aura pas été une promenade de santé pour la n°1 tricolore, pourtant classée 170 rangs plus haut dans la hiérarchie mondiale que sa compatriote (14e contre 184e). Ce match du deuxième tour des Internationaux de France, interrompu jeudi soir par l'obscurité peu après 21 heures, a en fait connu deux volets. Le premier, disputé sous une pluie fine et dans une luminosité plus que limite pour taper dans une balle, a longtemps été à l'avantage de Sanchez. La Parisienne de 27 ans, toute heureuse d'avoir rentabilisé sa wild-card deux jours plus tôt en remportant son premier match, s'est détachée très tôt avant de se procurer deux balles de set à 5-2 puis une troisième à 5-3. Trois occasions qu'elle a laissées filer juste avant que les deux joueuses ne rentrent aux vestiaires à 5-4 pour n'en ressortir qu'à 12h20 ce vendredi. Sous un soleil tranchant avec les averses sans fin de la veille, Bartoli n'était plus la même. Empruntée quelques heures plus tôt, l'Auvergnate a profité des nouvelles conditions de jeu, plus rapides, pour faire valoir sa force de frappe. Et Sanchez, visiblement tendue lors des premiers échanges, a vite été prise de vitesse.Profitant des nombreuses fautes de son adversaire, Bartoli a vite repris l'ascendant en empochant les trois premiers jeux pour enlever la première manche (7-5). Agacée, peut-être encore frustrée de ne pas avoir concrétisé ses balles de set la veille, Sanchez n'arrivait pas non plus à rivaliser dans un deuxième set sans histoire (6-2). Avec Rezaï, Bartoli est donc le dernier espoir féminin français à Roland-Garros. Son troisième tour, face à l'Israélienne Shahar Peer, n'aura rien d'une partie de plaisir. Et Bartoli, qui a passé 49 minutes sur le court aujourd'hui, devra remettre le bleu de chauffe dès demain.