Bartoli rebondit, Sharapova aussi

  • A
  • A
Bartoli rebondit, Sharapova aussi
Partagez sur :

Absente des courts depuis Wimbledon, Marion Bartoli n'a pas manqué ses débuts au tournoi de Stanford. La 9e joueuse mondiale s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'épreuve californienne en dominant la jeune Canadienne Rebecca Marino (6-4, 6-3), qui l'avait surprise l'an passé à Québec City. De son côté, Maria Sharapova a dominé Daniela Hantuchova (6-2, 2-6, 6-4) et attend Serena Williams.

Absente des courts depuis Wimbledon, Marion Bartoli n'a pas manqué ses débuts au tournoi de Stanford. La 9e joueuse mondiale s'est qualifiée pour les quarts de finale de l'épreuve californienne en dominant la jeune Canadienne Rebecca Marino (6-4, 6-3), qui l'avait surprise l'an passé à Québec City. De son côté, Maria Sharapova a dominé Daniela Hantuchova (6-2, 2-6, 6-4) et attend Serena Williams. Après un mois de pause, Marion Bartoli a renoué avec la compétition mercredi à Stanford. La Française, tête de série n°3 en Californie et exemptée de premier tour, n'a pas tergiversé pour battre la Canadienne Rebecca Marino en deux manches (6-4, 6-3). La voilà en quarts de finale d'une épreuve qu'elle apprécie puisqu'elle y a joué deux finales, la première perdue en 2008 contre Aleksandra Wozniak et la deuxième remportée l'année suivante contre Venus Williams. "J'adore ce tournoi, c'est l'endroit idéal pour reprendre la compétition, a réagi Bartoli sur le site de la WTA. Je me sentais bien sur le court. J'ai perdu contre Rebacca l'année dernière au Québec, donc c'était bien de pouvoir prendre ma revanche. Je peux encore améliorer certains secteurs de mon jeu, mais globalement je suis satisfaite de mon match." La défaite au premier tour d'Ana Ivanovic lui a en tout cas dégagé la voie jusqu'en demi-finales puisqu'elle affrontera la qualifiée japonaise Morita ou la Polonaise Urszula Radwanska, la petite soeur d'Agnieszka, qui pointe à la 131e place mondiale. Au rayon des retours gagnants, Maria Sharapova a elle aussi remporté son premier match sur le circuit depuis sa finale perdue à Wimbledon. La Russe, opposée à l'imprévisible Daniela Hantuchova, s'en est sortie en trois manches (6-2, 2-6, 6-4). L'ancienne n°1 mondiale attend désormais Serena Williams, pour ce qui serait l'affiche des quarts de finale, si l'Américaine, expéditive au premier tour contre Rodionova (6-0, 6-0), écarte Maria Kirilenko.