Bartoli ne l'a pas volé

  • A
  • A
Bartoli ne l'a pas volé
Partagez sur :

Tombeuse de Kim Clijsters, sur abandon, la veille, Marion Bartoli a cette fois livré un match plein face à Ana Ivanovic, s'imposant en deux sets face à la Serbe à Indian Wells (6-4, 7-6). Une victoire qui permet à l'Auvergnate de se hisser pour la première fois dans le dernier carré du tournoi californien, où elle disputera à Yanina Wickmayer une place en finale.

Tombeuse de Kim Clijsters, sur abandon, la veille, Marion Bartoli a cette fois livré un match plein face à Ana Ivanovic, s'imposant en deux sets face à la Serbe à Indian Wells (6-4, 7-6). Une victoire qui permet à l'Auvergnate de se hisser pour la première fois dans le dernier carré du tournoi californien, où elle disputera à Yanina Wickmayer une place en finale. Il n'y avait pas beaucoup d'enseignements à tirer de la victoire de Marion Bartoli face à Kim Clijsters au tour précédent. Et pour cause: qualifiée après l'abandon de la Belge, qui avait remporté le premier set 6-3 et était menée 3-1 au moment d'abandonner, touchée à l'épaule, la dernière représentante tricolore engagée dans le tableau féminin à Indian Wells avait surtout profité de la situation pour se hisser en quarts de finale de l'épreuve. Son succès face à Ana Ivanovic ne doit en revanche rien à personne. Victorieuse en deux sets et plus de deux heures d'une Serbe en net regain de forme (6-4, 7-6), l'Auvergnate s'invite pour la toute première fois dans le dernier carré de l'épreuve, avec Yanina Wickmayer au programme. Et ce n'est pas volé. Ce duel face à l'ancienne numéro un mondiale n'avait pourtant, de prime abord, rien d'une promenade de santé pour Bartoli, surtout dans la chaleur du désert californien et lorsqu'on connaît les difficultés qu'elle éprouve parfois sous ce type de climat. Victorieuse la veille de la tenante du titre, sa compatriote Jelena Jankovic (6-4, 6-2), Ivanovic paraissait de son côté disposée à proposer une opposition de qualité. Rivalisant de maladresse au service, les deux joueuses, que seules quatre places séparent au classement WTA, n'auront pourtant jamais su se montrer à la hauteur de leurs engagements (58% de premiers services pour la Française et surtout 51% pour la Serbe), au cours d'un long premier acte, conclu en une heure de jeu par une Bartoli plus agressive. Cédant pour la première fois une manche depuis le début du tournoi, la lauréate de Roland-Garros 2008 se montrait tout aussi généreuse en offrant ensuite son service à son adversaire dès l'entame d'un deuxième set à l'image du premier, essentiellement composé de breaks et de dé-breaks. Un rythme que la Tricolore parvenait à tenir malgré quelques pauses et alors que la Serbe semblait quant à elle de mieux en mieux au fil des points. Cette dernière arrachait même un tie-break qu'elle débutait par... une double-faute (6 au total) mais s'inclinait finalement sur la deuxième balle de match de la 17e joueuse mondiale. Une fraîche poignée de mains plus tard, et voici Martion Bartoli en demi-finales d'un tournoi pour la troisième fois de la saison, après Brisbane et Doha. Tout sauf un hasard ?