Bartoli, la maladie d'un jour

  • A
  • A
Bartoli, la maladie d'un jour
Partagez sur :

Fin du suspense dans la course au Masters. Marion Bartoli, malade, a déclaré forfait ce vendredi pour son quart de finale à Moscou et laisse la huitième et dernière place qualificative à Agnieszka Radwanska. La n°1 tricolore se rendra tout de même à Istanbul (du 25 au 30 octobre) en tant que remplaçante. Elle pourrait même jouer si Maria Sharapova, blessée, renonce.

Fin du suspense dans la course au Masters. Marion Bartoli, malade, a déclaré forfait ce vendredi pour son quart de finale à Moscou et laisse la huitième et dernière place qualificative à Agnieszka Radwanska. La n°1 tricolore se rendra tout de même à Istanbul (du 25 au 30 octobre) en tant que remplaçante. Elle pourrait même jouer si Maria Sharapova, blessée, renonce. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Marion Bartoli, victime d'un virus, a offert sur un plateau la qualification au Masters à Agnieszka Radwanska. La n°1 française, qui devait remporter le tournoi de Moscou cette semaine pour dépasser la Polonaise sur le fil et se rendre à Istanbul, a déclaré forfait ce vendredi pour son quart de finale face à Elena Vesnina. Elle verra tout de même la Turquie la semaine prochaine, en tant que première remplaçante, une situation qu'elle a déjà connue en 2007 lors de son unique apparition au Masters. Radwanska lui avait pourtant ouvert la voie vers une qualification directe. En s'inclinant dès son entrée en lice dans la capitale russe mercredi face à Lucie Safarova (4-6, 6-4, 6-4), la Polonaise avait laissé une chance à Bartoli de valider son billet pour le Masters, dans le sillage de son succès à Osaka la semaine dernière. Sa nette victoire jeudi contre Ksenia Pervak (6-1, 6-1) ne laissait aucun doute sur ses intentions d'aller au bout. Mais un virus est passé par là et a enrayé la machine auvergnate, qui plie bagage pour rentrer en France. En lot de consolation, elle peut se dire qu'elle est assurée de terminer l'année dans le top 10. Mais sa saison 2011 n'est pas encore terminée. En cas de forfait de dernière minute au Masters, Bartoli sera la première suppléante. Un cas de figure qu'elle devra envisager sérieusement, d'autant que Maria Sharapova, qui s'est blessée à la cheville à Tokyo, pourrait bien renoncer au déplacement en Turquie. Autre possibilité pour la Française, si les huit premières joueuses mondiales ne connaissent pas de pépin physique, le "Masters bis" à Bali (du 3 au 6 novembre) pour lequel elle est directement qualifiée. Elle n'a pas tout perdu finalement...