Bartoli, dernier espoir tricolore

  • A
  • A
Bartoli, dernier espoir tricolore
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Marion Bartoli est la seule Française encore en lice au tournoi de Dubaï.

TENNIS - Marion Bartoli est la seule Française encore en lice au tournoi de Dubaï. Les chances françaises de décrocher un premier titre cette saison se sont réduites comme peau de chagrin à Dubai. Après deux tours disputés sous le chaud soleil des Emirats arabes unis, une seule représentante tricolore, Marion Bartoli, reste en course et s'est qualifiée ce mardi pour les huitièmes de finale. Ses deux compatriotes, Aravane Rezaï et Virginie Razzano, ne l'ont pas imitée, barrées par Jelena Jankovic et Shahar Peer. La n°1 française, 13e au classement WTA, a tenu son rang en écartant la Roumaine Alexandra Dulgheru en deux manches (6-2, 6-1), en moins d'une heure. Et ses chances d'accéder aux quarts restent intactes avec une confrontation face à la Chinoise Na Li, qui la précède de trois rangs dans la hiérarchie mondiale. Le gros coup de la journée, Aravane Rezaï l'a manqué de peu. Opposée à Jelena Jankovic, la Française a tenu tête à la Serbe, n°8 mondiale, pendant plus de deux heures. La Stéphanoise, battue en huitièmes de finale la semaine passée à l'Open GDF-Suez de Paris, a finalement craqué dans le "money-time". Dos au mur, devant servir pour rester dans la partie à 5-6 dans le troisième set, elle a laissé la victoire à son adversaire (4-6, 6-4, 7-5). La revanche attendra puisque Jankovic l'avait déjà dominée à Dubai au premier tour en 2007. Six mois quasiment jour pour jour après son succès à Toronto face à Dinara Safina, alors n°1 mondiale, et quelques semaines après avoir poussé Serena Williams dans ses derniers retranchements à Sydney, Rezaï est passée tout proche d'accrocher une autre membre du Top 10. Ce n'est que partie remise. Déception également pour Virginie Razzano. La Nîmoise a lourdement chuté face à l'Israélienne Shahar Peer (6-2, 6-2), une défaite qui devrait lui faire perdre une quinzaine de places minimum au classement WTA. Les points glanés la saison dernière grâce à sa finale aux Emirats arabes unis lui seront retranchés. La protégée de Cédric Nouvel, 24e mondiale avant le début du tournoi, devrait glisser au-delà de la 40e place. Son début de saison n'est en tout cas pas à la hauteur d'une joueuse qui vise le Top 20, avec seulement deux victoires en cinq tournois et trois défaites au premier tour. Les temps sont durs.