Bartoli avec les honneurs

  • A
  • A
Bartoli avec les honneurs
Partagez sur :

Pour sa première finale depuis 2009, Marion Bartoli s'est inclinée, dimanche, à Indian Wells. Au terme d'un bras de fer de plus de deux heures, la Française a finalement dû rendre les armes face à Caroline Wozniacki (6-1, 2-6, 6-3). La Danoise, numéro une mondiale, remporte ainsi le deuxième trophée de sa saison, après Dubaï. De son côté, la joueuse tricolore intègrera le Top 10, lundi prochain.

Pour sa première finale depuis 2009, Marion Bartoli s'est inclinée, dimanche, à Indian Wells. Au terme d'un bras de fer de plus de deux heures, la Française a finalement dû rendre les armes, face à Caroline Wozniacki (6-1, 2-6, 6-3). La Danoise, numéro une mondiale, remporte ainsi le deuxième trophée de sa saison, après Dubaï. De son côté, la joueuse tricolore intègrera le Top 10, lundi prochain. La marche était trop haute. Si Marion Bartoli a passé une semaine de rêve du côté d'Indian Wells, son tournoi s'arrête sur une note moins joyeuse. Opposée à Caroline Wozniacki en finale, la Française a dû rendre les armes après plus de deux heures de jeu (6-1, 2-6, 6-3). Pas de quoi rougir, loin de là, pour la native du Puy-en-Velay, qui a montré une attitude positive tout au long de la rencontre, malgré la perte du premier set. Et si aucun trophée ne viendra garnir l'armoire de la numéro une française, son retour dans le Top 10, qu'elle a quitté en le 7 juillet 2008, fera sans doute son bonheur. Pour la Danoise, cette victoire confirme sa mainmise actuelle sur le tennis féminin. Si elle n'a pas encore remporté de Grand Chelem, sa régularité ne suscite pour le moment d'aucune contestation. Finaliste il y a un mois à Doha, la numéro une mondiale remporte le deuxième tournoi de saison, après Dubaï. Un succès pour lequel elle a toutefois dû lutter, malgré une première manche acquise aisément (6-1). La même chose à Miami ? Comme il y a trois semaines, où elle avait perdu en deux sets secs face cette même adversaire (6-1, 6-1), Marion Bartoli souffre. Avec un manque de longueur dans ses frappes et un service déficient, la Tricolore laisse en effet filer les jeux les uns après les autres, ainsi que ce premier set. Ce n'est toutefois pas assez pour la voir lâcher prise. C'est en effet une nouvelle joueuse qui se lève de sa chaise, au démarrage du deuxième acte. Plus agressive, elle décide de prendre sa chance, pour mettre en difficulté la Danoise. Changement de tactique gagnante, puisque Caroline Wozniacki craque, sous les coups de boutoirs adverses (2-6). Voilà de quoi ravir le public, tout heureux d'assister à une manche décisive, disputée aux couteaux. Et si la Danoise semble un peu en deçà physiquement, Marion Bartoli a le malheur de lâcher son service d'entrée. La machine est alors lancée, et la Française ne parviendra plus à la dérégler. A l'usure, la numéro une mondiale serre les dents jusqu'à la fin, pour s'offrir le 14e titre de sa carrière. De leur côté, les Bartoli - Walter et Marion - vont pouvoir faire fructifier cette semaine californienne. Dès la semaine prochaine du côté de Miami ?