Barrichello brille sur ses terres

  • A
  • A
Barrichello brille sur ses terres
Partagez sur :

F1 Rubens Barrichello partira dimanche en pole position du Grand Prix du Brésil, loin devant Jenson Button et Sebastian Vettel.

Sous une pluie battante, Rubens Barrichello a frappé très fort samedi lors des qualifications du Grand Prix du Brésil. Le pilote Brawn GP a en effet décroché la pole position devant son public. Son coéquipier Jenson Button et Sebastian Vettel (Red Bull) ont en revanche dû se contenter des 14e et 16e temps. La lutte pour le titre de champion du monde est encore loin d'être finie... Une qualification épique... C'est le moins que l'on puisse dire. Car tous les éléments se sont déchaînés sur la piste d'Interlagos. Et au volant d'une F1 quand l'orage et les pluies tropicales viennent s'en mêler, cela fait de gros dégâts. Dans cette optique, la seule idée de rester en piste devient l'unique préoccupation de pilotes contraints à l'exploit permanent. Et si, au terme de cette séance qui aura duré un peu moins de trois heures, >Rubens Barrichello a eu droit à une ovation superbe de tout le public, rien n'a été simple.Pour personne. En effet, la première partie de la séance de qualifications a coûté très cher à >Sebastian Vettel. L'Allemand de >Red Bull, encore en course pour le titre de champion du monde, avait pourtant senti venir le coup en étant le premier à signer un temps de référence en Q1 (1'36''694). Le drapeau rouge lié à la sortie de Fisichella bloqué en plein milieu de la piste lui a donné raison. La suite beaucoup moins. Car malgré tous ses efforts (13 tours), il termine premier éliminé soit en 16e position. Lui qui devait gagner et espérer que Button et Barrichello coincent se retrouve en bien mauvaise posture, car les pilotes Brawn GP sont, eux, passés en Q2.Le titre toujours dans ses cordes Vettel n'est cependant pas le seul gros bras piégé puisque >Lewis Hamilton et >Heikki Kovalainen terminent 18e et 17e. Pour >McLaren Mercedes, il faudra cravacher en partant du fond de la grille. Une première partie de qualifications si tendue que la direction de course décide de retarder le début de la deuxième partie de la qualification. Cela ne change guère la donne comme en témoigne la grosse sortie de piste de >Vitantonio Liuzzi (Force India) après 2'36 en Q2... Cette fois, l'attente sera bien plus longue puisque le drapeau rouge ne sera levé qu'à... 21h10, soit quasiment deux heures plus tard.La fin de la deuxième partie de la qualification est fatale à un Jenson Button coincé à un modeste 14e rang. Une bien mauvaise nouvelle pour le leader du championnat qui espérait évidemment profiter du faux pas de Vettel. Une performance d'autant plus décevante que Barrichello, lui, s'est hissé en Q3 avec... le 10e temps. Barrichello va pleinement saisir sa chance. La piste s'asséchant, le pilote Brawn GP a retrouvé une pointe de vitesse idéale pour contester la pole à Webber, Rosberg et autre Trulli.Il le fera tellement bien que c'est avec un temps de 1'19''576 qu'il chipe la pole position à Mark Webber. Une performance de choix pour "Rubinho" qui peut toujours rêver au titre de champion du monde. Certes, tout peut arriver dimanche en raison d'une pluie potentielle qui pourrait tout chambouler jusque dans les derniers mètres (on l'a vu la saison dernière) mais dans l'absolu, Barrichello peut aussi gagner et revenir à quatre longueurs de Button au Championnat. Et tant qu'il aura une once d'espoir, il jouera le coup à fond.Le Grand Prix du Brésil est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à 18h. Commentaires: Alexandre Delpérier, Dominique Bressot et Julien Fébreau. Et retrouvez les analyses de notre consultant, Alain Prost, tout au long de la saison de F1.