Barcelone a déjà la tête ailleurs

  • A
  • A
Barcelone a déjà la tête ailleurs
Partagez sur :

Le FC Barcelone, fraichement consacré champion d'Espagne, n'a pas su l'emporter sur la pelouse de Majorque, dimanche, à l'occasion de la 36e journée de la Liga (1-2). Un revers qui n'enlève rien au titre de Catalans sans doute plus concernés par la prochaine échéance européenne.

Le FC Barcelone, fraichement consacré champion d'Espagne, n'a pas su l'emporter sur la pelouse de Majorque, dimanche, à l'occasion de la 36e journée de la Liga (1-2). Un revers qui n'enlève rien au titre de Catalans sans doute plus concernés par la prochaine échéance européenne.Un sacre fêté comme un anniversaire devant la télé. Voilà à quoi ressemble le revers du FC Barcelone à Majorque (1-2), dimanche lors de la 36e journée de la Liga. Car les Catalans étaient déjà fixés sur leur sort avant de débuter leur match sur la pelouse des Baléares, une rencontre synonyme de piteuse défaite.Samedi, Villarreal, qui avait retardé la confirmation du titre blaugrana en arrachant le nul au Camp Nou lors de la dernière levée (3-3), s'est imposé devant le Real Madrid au Madrigal grâce à un but de Capdevila dans les derniers instants (3-2). Une défaite qui a sonné le glas des ultimes espoirs merengue au sein du championnat.Les esprits déjà à RomeC'était donc sans la pression du résultat que les hommes de Josep Guardiola se déplaçaient à Majorque. L'entraîneur des récents vainqueurs de la Coupe du Roi avait d'ailleurs largement remanié son onze de départ pour y faire notamment apparaître les habituels remplaçants Gudjohnsen, Caceres et Hleb ou les jeunes Torres, Pedro et Oier. Un chamboulement propice avant la finale de la Ligue des Champions, le 27 mai prochain à Rome.Cette composition originale n'a pourtant pas empêché les Catalans de prendre l'avantage peu de temps après le début de la rencontre par l'ancien Majorquin, Samuel Eto'o. Le Camerounais reprend de la tête un centre millimétré de Bojan pour l'ouverture du score (1-0, 10e). A la pause, le Barça semble se diriger vers un succès net et sans bavure.Le scénario sera pourtant bien loin d'être idyllique avec l'égalisation d'Arango sur coup franc en seconde période (1-1, 73e) et surtout avec le but de la victoire des hommes de Manzano marqué par Cleber Santana (2-1, 78e). Eto'o ratera un penalty en fin de match (90e+3). Cette défaite donnera certainement envie aux Barcelonais d'offrir un meilleur spectacle à leur public lors de la prochaine levée quand ils accueilleront Osasuna.