Barcella rentre aux stands

  • A
  • A
Barcella rentre aux stands
Partagez sur :

Alors que les Bleus jouaient ce mercredi du volant sur le circuit de Marcoussis dans le cadre d'une nouvelle journée de transition, l'horizon s'est de nouveau obscurci pour Fabien Barcella qui, victime d'une déchirure au biceps, sera écarté des terrains de huit à dix jours. Sa présence face à l'Irlande, à Bordeaux, le 13 août, est remise en cause.

Alors que les Bleus jouaient ce mercredi du volant sur le circuit de Marcoussis dans le cadre d'une nouvelle journée de transition, l'horizon s'est de nouveau obscurci pour Fabien Barcella qui, victime d'une déchirure au biceps, sera écarté des terrains de huit à dix jours. Sa présence face à l'Irlande, à Bordeaux, le 13 août, est remise en cause. Sylvain Marconnet l'avouait mardi, sans détour, en conférence de presse: "On arrive dans la dernière semaine de préparation et il y a une forme, non pas de lassitude, mais de fatigue psychologique et physique." Les Bleus vont au bout d'eux-mêmes et en payent le prix. La journée de transition, consacrée ce mercredi à un exercice de pilotage sur le circuit de Marcoussis avec les équipes Renault, l'un des partenaires du XV de France, ne concernait pas Fabien Barcella. Soumis à une IRM, le pilier biarrot souffre d'une déchirure du biceps du bras gauche, qui tiendra le joueur écarté des terrains pour une durée de huit à dix jours, rapporte RMC. Remis d'une rupture du tendon d'Achille, qui l'a contraint à une saison blanche, Barcella voit sa trajectoire ascendante de nouveau brutalement freinée et sa participation au premier des deux test-matches de préparation face à l'Irlande le 13 août, à Bordeaux, se retrouve du même coup totalement remise en cause. Si de l'aveu de tous, la concurrence entre piliers s'avère des plus saines, à l'approche des premières échéances, Barcella, dans sa situation, n'avait forcément pas besoin d'un tel contretemps. Un handicap de plus pour le Biarrot.