Barça, une semaine sous haute tension

  • A
  • A
Barça, une semaine sous haute tension
Partagez sur :

FOOTBALL - Avant d'affronter le Real Madrid, le Barça doit s'imposer chez lui face à l'Inter en Ligue des champions.

Alors qu'ils viennent de perdre leur place de leader de la Liga au profit du Real Madrid, les Barcelonais attaquent une semaine de tous les dangers. Ce week-end, ils reçoivent en effet leur rival madrilène pour un match qui sent déjà la poudre. Mais il faudra avant cela bien gérer la réception de l'Inter en Ligue des champions, où leur place pour les huitièmes de finale n'est pas assurée.Cinq jours décisifs. Si le Barça marque le pas depuis quelques temps, à l'heure d'affronter l'Inter les joueurs de Pep Guardiola n'ont pas d'autres choix que de gagner. "Nous avons une finale ce mardi. Un duel contre l'une des meilleures équipes d'Europe. Nous n'avons pas d'autres options que de gagner. J'espère que les fans seront là", explique ainsi Sergio Busquets sur le site officiel du club catalan. La situation est en effet urgente pour les Blaugrana dans ce groupe F de la Ligue des champions. Incapables de prendre plus d'un point aux champions de Russie du Rubin Kazan en deux rencontres (1-2, 0-0), les Barcelonais sont troisièmes de la poule avec cinq points.Le Barça doit donc prendre des points à domicile car le déplacement à Kiev en plein hiver ne s'annonce pas de tout repos, surtout face à une équipe qui sera elle aussi en lice pour les huitièmes de finale. Mais le duel face aux homme de José Mourinho promet lui aussi quelques étincelles. Si l'Inter domine de la tête et des épaules la Serie A, sa victoire arrachée en Ukraine l'a également pleinement relancée sur la scène européenne. Un joueur aura également une motivation supplémentaire en se déplaçant au Camp Nou : Samuel Eto'o. Pourtant meilleur buteur du club l'an passé, le Camerounais a dû quitter le club par la petite porte, dans le cadre d'un échange avec Zlatan Ibrahimovic.Ce dernier, blessé aux ischio-jambiers reste d'ailleurs incertain pour la rencontre, et n'est pas sûr de pouvoir affronter ses anciens coéquipiers. Autre star de l'effectif qui pourrait manquer à l'appel, Leo Messi. L'Argentin, touché aux adducteurs, a passé des examens dimanche et une décision sera prise au dernier moment. Ces deux forfaits, ajoutés à celui de Yaya Touré, atteint par la grippe A, pourraient handicaper une équipe qui comptera en revanche sur Thierry Henry, sûrement titulaire malgré une semaine des plus agitées.