Barachet: "Pas me poser de questions"

  • A
  • A
Barachet: "Pas me poser de questions"
Partagez sur :

Titulaire sur la base arrière de l'équipe de France contre la Tunisie, vaincue 32-19 par la France vendredi à l'occasion de la première journée du Mondial suédois, Xavier Barachet n'a pas déçu. Le gaucher de Chambéry, auteur de 3 buts et souvent précieux à la passe, a pleinement répondu présent sur le poste, arrière droit, souvent le moins efficace chez les Experts. Le Niçois se félicite de l'entame des champions du monde.

Titulaire sur la base arrière de l'équipe de France contre la Tunisie, vaincue 32-19 par la France vendredi à l'occasion de la première journée du Mondial suédois, Xavier Barachet n'a pas déçu. Le gaucher de Chambéry, auteur de 3 buts et souvent précieux à la passe, a pleinement répondu présent sur le poste, arrière droit, souvent le moins efficace chez les Experts. Le Niçois se félicite de l'entame des champions du monde. Xavier, peut-on parler d'entrée parfaite dans ce Championnat du monde ? Oui. Commencer par une victoire c'est ce qu'on se devait de faire. En plus on gagne de pas mal de buts donc c'est bien. Tout le monde a pu avoir du temps de jeu. C'est aussi une bonne chose. On avait à coeur de bien rentrer dans la compétition. On se souvenait que l'an dernier lors de l'Euro on avait eu du mal lors de l'entame. C'est vraiment un point positif. Avez-vous été surpris par l'engagement physique des Tunisiens ? Non pas du tout. On s'attendait à un match comme ça, âpre et rugueux, et ça a été le cas. C'est toujours ce genre de défi-là face aux Tunisiens. C'est aussi pour cette raison que l'on voulait prendre le dessus physiquement assez vite pour les asphyxier. On a réussi. Vous gardez quelques traces sur le nez des coups que vous avez reçus... Oui j'en ai pris un bon dans le nez, puis dans le vas ventre. Mais ça va, c'est déjà oublié. C'est le handball, c'est comme ça. De toute façon j'ai un jeu qui implique de prendre pas mal de coups alors je m'en accommode. "Je vais sûrement avoir plus de responsabilités" Comment jugez-vous votre prestation sur le plan individuel ? Nickel. Je suis super content d'avoir eu un gros temps de jeu. J'essaie de ne pas me poser de questions, jouer mon jeu pour apporter le maximum à l'équipe. On vous sent en forme à l'attaque de ce Mondial. Oui je me sens bien. Disons que j'avais super bien attaqué la première moitié de saison. J'ai joué un bon rôle dans les résultats de Chambéry. Mais comme je jouais souvent pas loin de 60 minutes par match, sur la fin de l'année ça a été un peu plus dur. J'étais vraiment fatigué. Cesbien me reposer, voir mes proches, voir Nice, ça m'a vraiment fait du bien. Je suis prêt pour repartir. Comment gérez-vous le fait d'avoir de nouvelles responsabilités du fait des forfaits de Daniel Narcisse et Guillaume Gille ? J'essaie un peu de faire abstraction de tout ça pour ne pas me mettre de pression supplémentaire. Je sais qu'il y a des cadres qui sont absents aux postes d'arrière. Je vais sûrement avoir plus de responsabilités dans le jeu. Je vais essayer de faire ce que je fais à Chambéry pour aider à faire gagner les matches à l'équipe. L'Egypte, votre prochain adversaire, ne ressemble-t-il pas à la Tunisie ? Je ne connais pas bien les Egyptiens mais ce sera le même type de match j'imagine. On va travailler ça à la vidéo demain (samedi). Ce sera sans doute encore une fois rugueux.