Balotelli joue au pompier

  • A
  • A
Balotelli joue au pompier
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Après l’incendie provoqué à son domicile, l’attaquant de City essaie de se racheter.

Mario Balotelli n’en est plus à une contradiction près. Après avoir provoqué un incendie à son domicile avec des feux d’artifice, "Super Mario" n’a pas hésité à devenir le parrain d’une campagne de sécurité pyrotechnique. Quand le bad boy de Manchester City joue les pompiers de service. 

Une communication maîtrisée

Après la fessée infligée au grand rival Manchester United (6-1) grâce notamment à un doublé de Mario Balotelli, le club des Citizens a cherché à éteindre la polémique autour de son attaquant. 

La semaine dernière, tous les tabloïds anglais avaient fait leurs gros titres sur l’incendie au domicile de "Super Mario". Mardi matin, l’ancien joueur de l’Inter Milan est revenu sur les circonstances de l'incendie survenu dans la nuit de vendredi à samedi. "Contrairement à ce qu'avait écrit la presse, je n'étais pas à l'origine du départ des feux d'artifice", s’est-il défendu dans une interview au Daily Mail.

Balotelli-2
Manchester City carbure à plein régime en ce début de championnat. Pas question donc de se laisser empoisonner par cet incident. Mario Balotelli a même précisé que "c'était un de ses amis" qui était à l’origine du feu. "Je n'ai été alerté qu'en entendant des cris venus de ma salle de bain. Heureusement, personne n'a été blessé mais quelqu'un l'aurait pu être vraiment. J'étais très, très en colère contre lui".

"Il faut suivre le mode d'emploi"

Bien décidé à soigner son image, Mario Balotelli est donc devenu le parrain d’une campagne de prévention pour la sécurité pyrotechnique. Et d’expliquer sur le site internet du club : "Il est important que les enfants ne fassent pas n'importe quoi avec les feux d'artifice. Ils peuvent être très dangereux s'ils ne sont pas utilisés de la bonne façon. Il faut suivre le mode d'emploi". 

Une chose est sûre, "Super Mario" n’a pas fini de faire parler de lui. A seulement 21 ans, il accumule les frasques en dehors du terrain. Après avoir collectionné les amendes pour excès de vitesse, Balotelli a été récemment accusé d’avoir des liens avec un responsable de la Camorra, la mafia napolitaine. Avec cette nouvelle histoire d’incendie, il est en train de se placer parmi les nouveaux bad boys du foot mondial.