Bailly, une dernière réussie

  • A
  • A
Bailly, une dernière réussie
@ Reuters
Partagez sur :

BIATHLON - La Française a terminé sa carrière en beauté à Khanty-Mansiysk, en Russie.

BIATHLON - La Française a terminé sa carrière en beauté à Khanty-Mansiysk, en Russie. A trente ans, Sandrine Bailly a décidé de mettre fin à sa carrière en Coupe du Monde. En terminant deuxième de la Mass start 12,5 kilomètres à Khanty-Mansiysk en Russie, la Française a conclu ce samedi de la plus belle des manières plus de dix ans de carrière au plus haut niveau mondial. "Ça fait un petit moment que j'ai pris cette décision. Je le savais depuis un petit moment quel que soit le résultat des Jeux olympiques", avait-elle confié avant les JO au mois de février. Après avoir remporté une médaille de bronze en relais à Vancouver et inscrit une nouvelle ligne à son palmarès, la Belleysanne raccroche donc les skis à Khanty-Mansiysk (Russie) en terminant seizième du classement général de la Coupe du Monde à l'issue de la saison en compagnie de son amie Marie-Laure Brunet, quatrième du jour et qui compte le même nombre de points (492). On retrouvera néanmoins la Française au départ du relais mixte dimanche. Un 2e gros globe pour Neuner "C'est une réelle chance car c'est un vrai bonheur de retrouver ses amis", a-t-elle déclaré devant les caméras d'Europsort, avant d'enchainer sur les championnats de France, qui seront les dernières courses professionnelles de la biathlète française la plus titrée de l'histoire (58 médailles au total). Elle termine donc sa carrière en réalisant sa plus belle course en 2010 avec un dix-neuf sur vingt sur le pas de tir, ce qui lui vaut de finir à seulement 17"2 de l'Allemande Magdalena Neuner. Magdalena Neuner, encore et toujours devant. Elle n'aura donc pas fait de "cadeau" à la Française pour la dernière course de sa carrière. L'Allemande termine largement en tête de la saison avec 933 points, soit 79 unités de plus que sa principale concurrente Simone Hauswald. C'est la cinquième fois cette saison que la native de Garmisch-Partenkirchen remporte une course en individuel. A seulement vingt-trois ans, c'est déjà la deuxième fois que l'Allemande soulève le gros Globe de Cristal (2008 et 2010). Si Bailly a décidé de prendre sa retraite sportive en Coupe du monde, on n'a pas fini d'entendre parler de la prodige bavaroise. Chez les messieurs, le héros du jour n'est autre qu'Emil Hegle Svendsen. Quatorzième seulement de la mass-start ultime, le Norvégien de 24 ans n'en a pas moins remporté le bras de fer qui l'opposait au départ à l'Autrichien Christoph Sumann, alors que les deux hommes se trouvaient dos à dos en tête du classement général, avec 801 points chacun. Ce dernier s'étant contenté de la 23e position au terme d'une course remportée par l'Autrichien Dominik Landertinger devant l'Allemand Arnd Peiffer et le Norvégien Halvard Hanevold. Les Français Simon et Martin Fourcade, longtemps classés, échouant eux aux 5e et 6e rangs.