Bahreïn, le coup de froid

  • A
  • A
Bahreïn, le coup de froid
Partagez sur :

Annulé ! Les organisateurs du Grand Prix de Bahrein ont annoncé ce lundi que l'épreuve qui devait lancer la saison 2011 de Formule 1 n'aurait pas lieu en raison des troubles politiques dans le pays. Si un report n'a pas été exclu par Bernie Ecclestone, la saison débutera donc à Melbourne le 27 mars prochain.

Annulé ! Les organisateurs du Grand Prix de Bahrein ont annoncé ce lundi que l'épreuve qui devait lancer la saison 2011 de Formule 1 n'aurait pas lieu en raison des troubles politiques dans le pays. Si un report n'a pas été exclu par Bernie Ecclestone, la saison débutera donc à Melbourne le 27 mars prochain. "Le Bahreïn International Circuit (BIC) a annoncé aujourd'hui que le royaume de Bahreïn se retirait de l'organisation du Grand Prix de F1 afin que le pays puisse se consacrer au processus de dialogue national", annonce le communiqué officiel publié ce lundi. Après plusieurs jours de doute et négociations avec Bernie Ecclestone, les organisateurs ont fait le choix de la prudence, se rangeant derrière un gouvernement qui a annoncé vouloir lancer des négociations avec l'opposition. Depuis plusieurs jours, le royaume vit au rythme des manifestations et émeutes dans les rues de la capitale, Manama, et le déploiement de chars n'a pas apaisé la situation autour de la place de la perle. Les chiffres officiels ont même confirmé la mort d'au moins trois manifestants vendredi alors que les heurts avec l'armée se sont multipliés. Face à ces troubles, Bernie Ecclestone l'avait annoncé : il se rangerait derrière l'avis des autorités. Prévu du 11 au 13 mars sur le circuit de Sakhir, l'épreuve inaugurale du championnat du monde 2011 est donc annulée, le prince ayant lui-même appelé le grand argentier de la F1. Si ce dernier n'exclut pas un report (en fin de saison, à proximité du Grand Prix d'Abu Dhabi du 11 au 13 novembre, les deux pays étant proches géographiquement ?), l'annulation semble plus probable en raison d'un calendrier resserré, déjà garni de 19 autres rendez-vous. Les essais de nouveau à Barcelone ? La FIA a d'ailleurs réagi en fin de journée par le biais d'un communiqué publié sur le site internet de l'instance: "La Fédération Internationale de l'Automobile soutient la décision prise par la Bahrain Motor Federation et le Bahrain International Circuit de reporter le premier Grand Prix de la saison 2011 initialement prévu au Royaume de Bahreïn du 11 au 13 mars. Cette décision résulte d'une étroite coopération entre la FIA, Formula One Management, la Bahrain Motor Federation et le Bahrain International Circuit. La FIA est l'instance qui régit la Formule Un. A ce titre, elle est responsable du calendrier international ainsi que des questions de sécurité concernant les divers intervenants lors des Grands Prix."Quoi qu'il en soit, les pilotes devront attendre le 27 mars pour connaitre leur degré de compétitivité en course. L'Albert Park de Melbourne servira donc d'ouverture, suivant la petite tradition perdue ces dernières années au profit de la virée dans le désert bahreïni. Autre casse-tête pour les constructeurs, Sakhir devait également accueillir la dernière session d'essais, du 3 au 6 mars. Celle-ci est évidemment annulée. Barcelone qui accueillait jusqu'à ce lundi la troisième session, Jerez où s'est tenue la deuxième, et le tracé portugais d'Algarve à Portimao seraient sur les rangs pour remplacer ces dernières rondes d'essais capitales afin de poursuivre les réglages et l'adaptation à des pneus Pirelli encore difficiles à apprivoiser. Mais pour un podium et les premières certitudes, il faudra se montrer patient... Rendez-vous à Melbourne !