Baghdatis fait tomber le maître

  • A
  • A
Baghdatis fait tomber le maître
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Le Chypriote a battu Roger Federer à Indian Wells (5-7, 7-5, 7-6).

TENNIS - Le Chypriote a battu Roger Federer à Indian Wells (5-7, 7-5, 7-6). Ce n'est pas un exploit au rabais qu'a réalisé Marcos Baghdatis. Opposé au numéro un mondial mardi soir à Indian Wells, le plus Français des Chypriotes a réussi la performance de s'imposer après avoir fait face à trois balles de matches : deux dans la seconde manche et une au cours d'un dernier set où Roger Federer a mené 4-1. Le Bâlois n'avait plus échoué de la sorte, à savoir s'incliner malgré une balle de match en sa faveur, depuis 2006 et la finale de Rome perdue contre Rafael Nadal. De quoi mesurer un peu mieux la performance de Baghdatis qui s'impose pour la première fois devant le patron du circuit après six défaites depuis 2004, la dernière remontant à deux ans et un revers concédé sur le gazon allemand de Halle en quarts de finale. Cela méritait bien que Baghdatis s'agenouille avant d'embrasser le court floridien après le dernier point. Cette victoire replace le finaliste de l'Open d'Australie 2006, 23 ans, sous les projecteurs après s'être imposé il y a deux mois à Sydney en dominant en finale Richard Gasquet. Tsonga en deux temps Roger Federer, lui, s'en voudra longtemps, "j'ai gâché trop d'occasions" commentera-t-il, d'avoir si mal joué les points capitaux notamment quand il obtint sa troisième balle de match en menant 6-5 sur le service du Chypriote dans le dernier set, gâchée alors par un revers dans le filet. Et que dire du jeu décisif où il commit sept fautes. Marcos Bahgdatis s'imposa sept points à quatre sur un retour trop long du Suisse (5-7, 7-5, 7-6). "Je ne sais pas quoi dire. Je suis très content. C'est une victoire sensationnelle pour moi", lâchera à chaud Baghdatis. La chute du numéro un mondial gonfle évidemment les ambitions des huitièmes de finaliste et notamment ceux de la partie du tableau du Suisse, comme Jo-Wilfried Tsonga. Dernier Français rescapé cette semaine à Indian Wells, le Manceau a écarté Albert Montanes après un premier set perdu 4-6. Le numéro un tricolore a ensuite retrouvé un peu plus de sérénité dans son jeu, grâce, entre autres, à une première balle très efficace (17 aces). Redevenu le patron dans l'échange, Tsonga s'est adjugé sans souci les deux dernières manches (6-3, 6-3). Au prochain tour, Tsonga croisera sur sa route Robin Soderling qu'il n'a jamais battu. Il faut bien un début à tout. Parlez-en à Baghdatis.