Bachelot pousse Escalettes vers la sortie

  • A
  • A
Bachelot pousse Escalettes vers la sortie
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Roselyne Bachelot souhaite que le président de la FFF quitte son poste.

EQUIPE DE FRANCE - Roselyne Bachelot souhaite que le président de la FFF quitte son poste."Inéluctable". Roselyne Bachelot l'a lâché, la ministre de la Santé et des Sports souhaite désormais que Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, quitte son poste après la prestation catastrophique de l'équipe de France lors de la Coupe du monde. "Le retrait de Jean-Pierre Escalettes, je ne l'ai pas souhaité mais je le trouve aujourd'hui inéluctable", a ainsi expliqué la ministre, jeudi matin, au micro de RTL.Alors que les joueurs tricolores sont sur le point de rentrer en France, la représentante de l'Etat estime en effet qu'il "y a un certain nombre de responsables à ce désastre". "D'abord les joueurs eux-mêmes, qui se sont comportés de la façon que tout le monde a vu, le sélectionneur, qui vraiment n'a pas été à la hauteur. Et bien sûr la FFF qui n'a pas rempli sa mission", énumère ainsi Mme Bachelot, avant d'ajouter : "dans les circonstances actuelles, chacun doit tirer les leçons de ce qui s'est passé"."Les joueurs ne doivent toucher aucune rémunération, le sélectionneur s'en va donc ça aussi c'est fait, le dernier acteur de ce désastre, de la bérézina est la Fédération", a enfin ajouté la ministre, qui précise qu'elle ne peut cependant pas agir directement puisque "la gouvernance de la fédération dépend d'un processus démocratique". Enfin, la ministre a déclaré que l'audit externe était annulé puisqu'"une commission parlementaire veut se saisir de cette affaire. Je trouve assez logique que ce soient les représentants des Français qui mènent cette enquête".D'autres responsables politiques se sont déclarés pour le retrait du président de la FFF. Ainsi, sur Europe 1, David Douillet estime qu'Escalettes "n'est plus dans le coup, ça se voit". Un constat partagé par Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, au micro de RMC: "J'adore Escalettes mais aujourd'hui, ça paraît difficile qu'il reste en place".