Avantage Orlando !

  • A
  • A
Avantage Orlando !
Partagez sur :

Orlando a dompté Cleveland (99-89), dans la nuit de dimanche à lundi, lors du match numéro 3 de la finale de Conférence Est. Un succès qui offre un léger avantage au Magic malgré les 41 points de LeBron James, côté Cavs. Mickael Pietrus confirme son bon rendement actuel avec 16 points au compteur.

Orlando a dompté Cleveland (99-89), dans la nuit de dimanche à lundi, lors du match numéro 3 de la finale de Conférence Est. Un succès qui offre un léger avantage au Magic malgré les 41 points de LeBron James, côté Cavs. Mickael Pietrus confirme son bon rendement actuel avec 16 points au compteur.Cette fois, il n'y a pas eu de miracle. Dominés par la force collective du Magic, les Cavaliers ont pourtant bien essayé de s'en remettre, une fois encore, à leur maître à jouer, mais cette fois, en dépit de ses 41 points, 9 passes et 7 rebonds, LeBron James a failli. Non seulement le MVP de la Ligue a dû se contenter d'un modeste 11 sur 26 aux tirs - la faute, notamment, à un Mickael Pietrus de plus en plus étouffant, mais surtout, une fois n'est pas coutume, King James s'est également compromis dans les dernières minutes de la rencontre.Car pour autant, si les premiers de la classe en saison régulière se retrouvent désormais menés 2-1 par les Floridiens, la faute en revient, en premier lieu, aux seconds rôles de la franchise de l'Ohio devenus, au fil des matches, de simples figurants.Dwight Howard solide aux lancers.Ajoutez-y un Mike Brown, l'entraîneur des Cavs, qui a sans doute donné du grain à moudre à ses détracteurs en se fourvoyant dans certains ajustements tactiques, et le Magic pouvait bien devoir composer avec les problèmes de faute de deux de ses leaders, Dwight Howard et Rashard Lewis, et la faillite du troisième, Hedo Turkoglu rendant en effet un affreux 1 sur 11 aux tirs, les Floridiens n'ont finalement guère tremblé pour afficher leurs certitudes et confirmer leurs deux victoires enregistrées, à domicile, face aux Cavs lors de la saison régulière.Auteur de 24 points et 9 rebonds en seulement 28 minutes, Dwight Howard est une nouvelle fois apparu comme la poutre maîtresse de son équipe. Le collectif floridien a fait une démonstration de force avec un Rafer Alston retrouvé et auteur de 18 points et un Mickael Pietrus de plus en plus précieux. Somme toute efficace en défense sur LeBron James, le Guadeloupéen a ainsi également apporté une solide contribution en attaque avec 16 points à 5 sur 9 aux tirs et 6 rebonds. De quoi multiplier les obstacles pour les Cavaliers...