Auxerre toujours en course

  • A
  • A
Auxerre toujours en course
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Vainqueur de Lorient (4-1), Auxerre conforte sa deuxième place.

LIGUE 1 - Vainqueur de Lorient (4-1), Auxerre conforte sa deuxième place. Auteur d'une série impressionnante de neuf matches sans défaite (six victoires, trois nuls), en championnat, depuis la claque reçue à Grenoble (0-5), l'AJ Auxerre a confirmé son excellente forme actuelle en s'imposant samedi à domicile face à Lorient (4-1), à l'occasion de la 33e journée de Ligue 1. Grâce à ce succès, les Bourguignons, qui occupent la deuxième place se maintiennent à cinq points du leader marseillais victorieux sur la pelouse de Boulogne-sur-Mer (2-1), et restent dans la course au titre. En dépit d'un début de match assez équilibré, les Auxerrois vont faire la différence dans cette rencontre après la demi-heure de jeu. Redoutables en contre, les hommes de Jean Fernandez se montrent de nouveau particulièrement efficaces dans cet exercice. Daniel Niculae amorce le contre sur le côté gauche et lance parfaitement Dennis Oliech dans la profondeur. Le Kényan ouvre le score d'un tir sous la barre (1-0, 36e). A peine le temps pour les Merlus de digérer cette ouverture du score que Sylvain Marchal se troue à l'entrée de la surface sur un long ballon aérien de Cédric Hengbart. Jelen profite de cette erreur pour lober un Audard impuissant (2-0, 38e). Deux expulsions pour Lorient De retour des vestiaires, la tendance ne s'inverse pas pour des Merlus qui craquent de nouveau. De 20 m environ, légèrement sur la droite de la surface, Birsa enroule parfaitement son tir qui va se loger dans la lucarne d'Audard (3-0, 56e). Dépités, les Bretons perdent leur sang-froid, à l'image de Jérémy Morel, qui, après avoir déjà écopé d'un premier carton jaune en fin de première période pour un tacle viril sur Benoît Pedretti, écope d'un deuxième avertissement pour une intervention tout aussi limite sur Niculae (57e). Réduits à dix, les hommes de Christian Gourcuff parviennent toutefois à sauver l'honneur par Kévin Gameiro, qui, après avoir été lancé par James Fanchone dans la profondeur, efface Sorin d'un petit lob et conclut de la tête, pour son quatorzième but de la saison (3-1, 82e). L'AJA n'a cependant pas encore dit son dernier mot dans cette rencontre et Jelen, parti seul dans la dos de la défense, provoque la faute d'Audard, expulsé à son tour par l'arbitre M. Lannoy. Hengbart se charge de convertir le penalty, même si Franco Sosa, reconvertit gardien de but, était parti du bon côté (4-1, 89e). Les Lorientais concèdent ainsi leur première défaite depuis trois matches de championnat, un revers qui sonne quasi-définitivement le glas de leurs ambitions européennes. A l'inverse, les Auxerrois, impressionnants de réalisme, confortent leur place de dauphin et peuvent toujours viser les sommets.