Auxerre peut trembler

  • A
  • A
Auxerre peut trembler
Partagez sur :

Battu samedi à Nice (1-0), l'AJ Auxerre voit Nancy, victorieux dans le même temps de Caen (2-0), s'éloigner dans la lutte pour le maintien. 17e, les Bourguignons pourraient entrer dans la zone rouge en cas de victoire de Monaco dimanche face à Bordeaux. Lens, également défait par Toulouse (1-0), s'enfonce un peu plus dans le doute.

Battu samedi à Nice (1-0), l'AJ Auxerre voit Nancy, victorieux dans le même temps de Caen (2-0), s'éloigner dans la lutte pour le maintien. 17e, les Bourguignons pourraient entrer dans la zone rouge en cas de victoire de Monaco dimanche face à Bordeaux. Lens, également défait par Toulouse (1-0), s'enfonce un peu plus dans le doute. Le temps des voyages à Santiago Bernabeu et San Siro semble bien loin. Les images ne datent pourtant que de quelques mois. Mais, sur les rives de l'Yonne, la musique enchanteresse de la Ligue des Champions a depuis longtemps cédé la place à la sirène inquiétante de la Ligue 2. Ce samedi à Nice, Auxerre a ainsi poursuivi sa terrible série à l'extérieur. Depuis le début de l'année 2011, les Bourguignons n'ont toujours pas pris un point hors de leurs bases... Une apathie inaugurée en Coupe de France le 8 janvier dernier lors d'un déplacement à Wasquehal conclu par une élimination logique au vu de la rencontre (2-1). Au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, les Auxerrois avaient au moins marqué. Cela aurait été un miracle ce samedi soir tant les actions ont été rares au stade du Ray. A l'exception d'une énorme opportunité gâchée par Jelen à un mètre du but (40e), les joueurs de Jean Fernandez n'ont rien montré. Pas même un soupçon d'esprit de réaction après l'ouverture du score de Mouloungui (1-0, 62e). L'ancien Strasbourgeois contrôle ainsi à l'entrée de la surface légèrement sur le côté gauche et décoche une volée puissante du gauche qui "fusille" Sorin à bout portant. Lens poursuit son chemin de croix KO debout, Auxerre ne s'en remet pas malgré les entrées de Le Tallec et Birsa. Après un joli dribble, le Slovène réussit d'ailleurs à centrer de l'extérieur du pied. Le Tallec profite d'un léger contre pour reprendre de la tête. Voulant plutôt servir Jelen, l'ancien Manceau n'est pas récompensé de son altruisme puisque son coéquipier polonais est logiquement signalé en position de hors-jeu (74e). Toute la maladresse bourguignonne a l'approche des buts y est résumée même si beaucoup souligneront sans doute d'avantage l'incroyable manqué peu avant la pause de Jelen, certes gêné par le retour de Pejcinovic. Une semaine après une victoire obtenue dans les dernières minutes face au PSG (1-0), l'AJA rechute donc. Mais cette défaite face à un rival direct pour le maintien engendre des conséquences alarmantes pour le club bourguignon. Cette fois, le club cher à Guy Roux semble promis à "jouer le maintien" jusqu'au bout. D'autant que Nancy en a profité pour prendre ses distances. Les Lorrains se sont logiquement imposés face à Caen (2-0) dans l'autre match choc du bas de tableau. N'Guemo et Traoré ont redonné le sourire à un public de Marcel-Picot souvent frustré de spectacle cette saison. Pablo Correa peut souffler, l'ASNL dispose à présent de trois points d'avance sur Auxerre et de sept sur Lens. Les Sang et Or sont en effet les autres grands battus du soir. A Felix-Bollaert, Lazlo Boloni et les siens ont cédé à l'approche du dernier quart d'heure sur une réalisation du Toulousain Santander (1-0). Sevrés de succès depuis le 22 janvier dernier, le RC Lens file doucement mais sûrement vers une deuxième descente en quatre ans. L'AS Monaco est prévenue. En cas de succès dimanche face à Bordeaux, les hommes du Rocher sortiraient de la zone rouge, passant Auxerre à la différence de buts. Monaco, Lens ou Auxerre, chaque semaine la Ligue 1 fragilise un peu plus un de ses illustres pensionnaires.