Auxerre passe à côté

  • A
  • A
Auxerre passe à côté
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Tenu en échec à Monaco (0-0), l'AJA stagne à la 3e place du classement.

LIGUE 1 - Tenu en échec à Monaco (0-0), Auxerre stagne à la 3e place du classement. Entre une formation auxerroise, revenue à la troisième place du podium à la faveur d'une série de six matches sans défaite en championnat, et une équipe monégasque redescendue au neuvième rang, les débats auraient pu s'avérer déséquilibrés, lundi, sur la pelouse du stade Louis II à l'occasion d'un match décalé de la 30e journée de Ligue 1. Au final, les deux formations n'ont pu se départager se quittant sur un score vierge (0-0). Pourtant, la première période déjoue rapidement ce pronostic. Equilibré, le jeu l'est mais dans la médiocrité. Alors que Bordeaux a été exempté de L1 en raison de sa participation à la finale de la Coupe de la Ligue remportée samedi par Marseille, la perspective de s'emparer seul du commandement du championnat ne semble pas motiver l'AJA, loin d'assumer son statut en première période. A l'heure de regagner les vestiaires, le constat est sans appel : seul Coulibaly a eu le mérite de faire vibrer les travées de Louis II. Sur un corner délivré par Birsa, le défenseur bourguignon voit cependant sa reprise de la tête flirter avec le poteau du but de Ruffier (21e). Les sifflets de Louis II De retour sur la pelouse, les discours des entraîneurs durant la pause semblent avoir porté leurs fruits. L'engagement des deux équipes s'en ressent nettement. A la conclusion des occasions, on retrouve cependant les mêmes acteurs. Birsa, sur corner, alerte Coulibaly qui manque de peu le cadre de la tête (56e). Une formule trop souvent éculée durant cette rencontre qui retombe sans tarder dans un faux-rythme. Les sifflets pleuvent alors sur la pelouse monégasque et le but de Niculae (83e), finalement logiquement refusé, n'est pas pour apaiser le courroux des supporters de l'ASM. Malgré une pression plus marquée en fin de match, les hommes de Jean Fernandez, éliminés la semaine passée en quarts de finale de la Coupe de France par le PSG au terme d'une séance de tirs au but (0-0, 5 t.a.b. à 6), n'affichent pas la vitalité qu'on leur a connu ces dernières semaines et se contentent du partage des points. Reste qu'avec ce résultat, l'AJA conforte sa troisième place à égalité de points (56e pts) avec Montpellier (2e) et Bordeaux qui possède cependant deux matches en retard.