Auxerre face à la montagne russe

  • A
  • A
Auxerre face à la montagne russe
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Auxerre défie mardi Saint-Pétersbourg en barrage aller.

LIGUE DES CHAMPIONS - Auxerre défie mardi Saint-Pétersbourg en barrage aller. Il y a dix jours de cela, le verdict tombait: Auxerre évitait certes les écueils incarnés par Tottenham, le Werder Brême ou le FC Séville, mais n'était pas épargné par le sort pour autant puisque le Zénith Saint-Pétersbourg lui était alors imposé. "Le plus mauvais tirage possible", pour un Jean Fernandez qui ne masquait pas sa préoccupation dans la foulée: "On va affronter une équipe qui est une habituée de la Ligue des Champions et qui est en plein championnat. On a l'avantage peut-être de jouer le match retour à domicile mais on s'attend à des rencontres très compliquées. Le football russe, je connais, avec Marseille j'ai déjà été éliminé par le Zénith..." Sous les ordres de l'ancien stratège romain Luciano Spalletti, arrivé en janvier dernier dans la deuxième ville de Russie, les Kerzhakov et consorts se sont déjà adjugé une coupe nationale et occupent à l'heure actuelle la tête de leur championnat, avec sept longueurs d'avance sur leurs plus proches poursuivants après 16 levées, et pas une défaite au compteur. "Ils sont beaucoup plus forts que nous dans tous les domaines. Individuellement, collectivement, et puis à ce stade de la saison, ils ont le rythme de la compétition", souligne Jean Fernandez dans un entretien accordé à nos confrères de Football.fr. Fort de ses talents lusitaniens Danny et Meira, rejoints cet été par le défenseur de Porto Bruno Alves pour la bagatelle de 22 millions d'euros, le Zénith, véritable vivier de la sélection russe par ailleurs, a eu raison de l'Unirea Urziceni lors du troisième tour préliminaire, un club roumain qui s'était invité en phase finale de la Ligue des Champions l'année passée. "Il faut qu'on sorte un gros match et qu'eux ne soient pas dans un bon jour, estime l'entraîneur ajaïste. Nous devons tenir compte de ce que nous sommes capables de faire, avant de penser à leur poser des problèmes. Ce qui est important pour nous c'est de retrouver nos qualités, ce qui a fait notre force la saison dernière. Être très forts sur le plan défensif, et après, jouer les contre-attaques avec beaucoup de vitesse."