Aulas renouvelle sa confiance

  • A
  • A
Aulas renouvelle sa confiance
Partagez sur :

LIGUE 1 - Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur la situation de l'OL et a renouvelé sa confiance au groupe et à Claude Puel.

Alors que l'Olympique Lyonnais est désormais 9e de Ligue 1 après sa défaite face à Bordeaux (0-1), Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur la situation du club rhodanien et a renouvelé sa confiance au groupe et à Claude Puel.La mauvaise passe en championnat semble sérieuse du côté de l'OL qui reste sur cinq matches sans victoire, la dernière remontant au 31 octobre à Saint-Etienne (1-0, 12e journée). Moins de 24 heures après le revers subi à Gerland devant Bordeaux (0-1), le président lyonnais a tenu à exprimer lors d'un point presse son sentiment sur le sujet.JMA a d'abord déclaré avoir rencontré ses joueurs dans l'après-midi en précisant qu'il s'agissait d'"une réunion de famille. C'est normal quand il se passe des choses différentes de ce que l'on avait prévu. Mon analyse est empreinte de mon expérience et de sérénité. J'ai donc fait un bilan aux joueurs en parlant d'une situation en deçà des objectifs prévus à cette époque de la saison", rapporte ce lundi soir le site officiel du club sept fois champion de France. Aulas a également insisté sur le fait que Claude Puel était nullement menacé, comme il l'a toujours fait d'ailleurs depuis l'arrivée de l'ex-coach du Losc à l'été 2008: "Les joueurs seront les mêmes, l'entraineur sera le même cette saison et pour les saisons à venir."."Le championnat n'est pas joué"Il n'est pas de toute façon dans les habitudes lyonnaises, en tout cas depuis que l'homme d'affaires s'est assis dans le fauteuil de président en 1987, de virer un entraîneur en cours de saison. Toujours est-il que Puel, même si les siens ont obtenu leur place en huitièmes de finale de la Ligue des champions à deux journées de la fin, a plutôt intérêt à empiler un maximum de points avant la trêve. Affirmant avoir toujours "confiance dans le groupe, Aulas estime qu'"il fallait créer un esprit de révolte qui doit être visible dès mercredi face à Boulogne". Malgré les huit points qui séparent aujourd'hui l'OL du leader bordelais, Jean-Michel Aulas ambitionne de reprendre la couronne nationale et de prendre alors exemple sur la propre défaillance de son club: "Souvenons-nous de la saison dernière à la même époque quand nous avions huit points d'avance sur Bordeaux. Souvenons-nous encore de 2003-2004 quand nous avions 11 points de retard sur Monaco. Le championnat n'est pas joué."Aulas évoque au sujet de la défaite contre les Girondins les problèmes d'effectif que connaît le groupe de Claude Puel: "Nous n'avions pas tout nos atouts comme cela a été souvent le cas pour l'instant. Il est fondamental de récupérer tous nos blessés". Il est surtout essentiel que l'OL gagne face à Boulogne-sur-Mer mercredi soir car Gerland ne pardonnerait certainement pas une nouvelle glissade de ses préférés à domicile. Et les "Puel démission" entendus dimanche pourraient alors résonner avec un volume sensiblement plus élevé