Auguin: "Une bonne course"

  • A
  • A
Auguin: "Une bonne course"
Partagez sur :

Entraîneur notamment d'Alain Bernard au CN Antibes, Denis Auguin a apprécié la course de son protégé ce jeudi matin à Strasbourg, lors des séries des championnats de France. "Il a voulu se mettre en confiance pour la finale de ce soir. C'est ce qu'il a fait en 22''08 avec de la marge", estime-t-il.

Entraîneur notamment d'Alain Bernard au CN Antibes, Denis Auguin a apprécié la course de son protégé ce jeudi matin à Strasbourg, lors des séries des championnats de France. "Il a voulu se mettre en confiance pour la finale de ce soir. C'est ce qu'il a fait en 22''08 avec de la marge", estime-t-il. Denis, vos sprinteurs du CN Antibes ont fait très fort dès ce matin sur les séries du 50m NL ? Oui, on a fait ce matin un bon tir groupé des sprinters antibois. Je suis content des performances des garçons. Boris (Steimetz) réalise son meilleur temps, d'un centième certes, mais voilà c'est en séries le matin. Je suis ravi du temps et de la façon dont il a réalisé cette performance. C'est de bon augure pour ce soir pour la finale du 50 m NL. Et Alain Bernard a voulu marquer les esprits... Marquer les esprits je ne sais pas, mais il a voulu faire une bonne course pour se mettre en confiance pour la finale de ce soir. C'est ce qu'il a fait avec 22''08 avec de la marge. Ce soir, il faudra prendre la course par le bon bout et ne pas s'affoler. La clé va être là. C'est extrêmement compliqué sur 50m et c'est d'ailleurs ce qui fait la particularité de cette distance. Il faut prendre son temps et aller très vite à la fois. C'était une bonne course techniquement, très bien maîtrisée par Alain. Il est sorti des séries plutôt content. Vous avez visualisé la course avec Alain. Qu'avez-vous analysé tous les deux ? Ce n'était pas prévu qu'on la regarde. Je lui ai juste montré ce qu'il se passait lorsqu'il relâchait pour que ce soir après sa deuxième respiration notamment, il n'ait pas ce relâchement inconscient qui s'est produit à 15-20 mètres du mur. Après, il a vraiment coupé les gaz à 5-6 mètres du mur. Il faut réussir à éviter ce petit flottement après la deuxième respiration. Cela me paraissait intéressant qu'Alain mette une image sur ce qu'il s'est passé. L'objectif ce soir ? Faire la meilleure course possible et s'il peut gagner, on ne va pas s'en priver. On est là pour faire les meilleures places possibles. Ce sera bon signe pour le 100m NL. Jusqu'à maintenant quand Alain réalise un bon 50m, il réalise toujours un bon 100m. L'inverse n'est pas forcément vrai. Il peut réaliser un 50m NL moyen et un très bon 100m NL.