Aubert manque le globe

  • A
  • A
Aubert manque le globe
@ Reuters
Partagez sur :

SKI - Seulement cinquième, la Française laisse le titre à Riesch.

SKI - Seulement cinquième, la Française laisse le titre à Riesch. La barre était trop haute. Alors qu'elle devait terminer à l'une des deux premières places du slalom de Garmisch-Partenkirchen et attendre les résultats de ses rivales, Maria Riech et Kathrin Zettel, pour espérer décrocher le petit globe de cristal de la spécialité, Sandrine Aubert n'aura pas fait illusion bien longtemps. Ainsi, la skieuse des Deux-Alpes est passée à côté de sa première manche en ne signant que le huitième temps, déjà derrière ses deux concurrentes dans une manche remportée par Marlies Schild. Seul un miracle pouvait désormais offrir à la Française le petit globe de cristal. Mais au terme du deuxième manche, qu'elle débute crispée, avant de finir avec plus de vitesse, la native d'Echirolles est déjà derrière Chmelar. Fin de l'espoir. Ses trois concurrentes, Riesch, Schild et Zettel passent devant elle et la prive, finalement logiquement, de récompense, puisqu'elle descend même du podium, terminant la saison à la quatrième place finale. Et Schild prive Zettel du globe de cristal Un échec relatif puisque c'était la première fois qu'Aubert vivait une lutte pour le globe de cristal et l'expérience accumulée resservira forcément à l'avenir. Il sera alors temps de se mêler durablement aux meilleures. Celles-ci livrèrent d'ailleurs une bataille qui fut pleine de suspense puisque Maria Riesch, tenante du titre, conserve son globe pour trois petits points devant Kahtrin Zettel. L'Autrichienne, qui avait déjà perdu le globe de géant l'an passé lors de l'ultime course face à Poutiainen, a pourtant réalisé le meilleur temps de la seconde manche, pour terminer devant Maria Riesch. Mais, il fallait encore attendre la performance de Marlies Schild. Seule une victoire de sa compatriote pouvait alors priver Zettel de la victoire. Et Schild conserve l'équité sportive pour empocher la 23e victoire de sa carrière en Coupe du monde.